Podcasts sur l'histoire

Actes officiels de la rébellion

Actes officiels de la rébellion

N°2. Rapports du brigadier. Armée, ingénieur en chef des opérations à partir du 23 mai, 1861, à août 15, 1862.

[p.117 : 26 JUIN BATAILLE DE MECHANICSVILL]

Dans l'après-midi du 26, le général commandant m'a dit qu'en cas de retrait de l'autre côté (rive gauche) il serait toujours heureux de maintenir son emprise de ce côté, afin de pouvoir repasser si les événements le rendaient nécessaire ou souhaitable. Je lui ai dit que je pensais qu'avec une petite force il était impraticable de tenir le mises en place de tous nos ponts, ou même ceux de Duane jusqu'au pont supérieur de Sumner, mais que peut-être les têtes des deux ponts importants, Alexander et Woodbury, et le pont supérieur de Sumner (qui étaient à quelques centaines de mètres l'un de l'autre), pourraient être tenu. Il m'a demandé d'aller cet après-midi-là et de reconnaître le terrain pour une position à cet effet. Il était probablement environ 16 heures. m.

Dès que j'ai pu récupérer mes chevaux, je quittai le camp du quartier général (alors derrière celui du docteur Treut) et procédai à cette reconnaissance. J'avais passé le Chickahominy, quand je fus rattrapé par un aide de camp (lieutenant Custer), qui m'informa que le général commandant désirait modifier ses instructions ; qu'il souhaitait que je reconnaisse une position s'étendant de près du Dr Gaines à Barker's Mill Pond. Il (lieutenant Custer) m'a demandé ma carte et a tracé au crayon une ligne s'étendant entre ces limites. Comment ou par quelles forces il était destiné à occuper cette position, je n'en ai pas été informé. Je pris la route qui passait par la maison de McGee jusqu'à New Cold Harbor et jusqu'à celui du docteur Gaines, puis de nouveau jusqu'à l'éperon à droite de celui du docteur Gaines ; de là à travers les bois jusqu'à New Cold Harbor de nouveau; de là jusqu'à Old Cold Harbor; de là par la route jusqu'à la station de répartition jusqu'à près de l'endroit où j'ai commencé ; de là par le même chemin jusqu'à près de la scierie de Barker.

Il était tard quand j'ai commencé, et j'avais été obligé de rouler vite. Quand j'arrivai à Barker's Mill, la nuit tombait et je retournai de là au camp. J'ai pensé qu'une position modérément favorable à une grande force pour livrer une bataille en nombre égal ou peu inférieur pourrait être prise le long de cette ligne, mais pas celle qui a donné des avantages très décidés. Selon la force dans laquelle il était occupé, sa gauche reposerait sur le premier éperon à droite (est) de la maison du Dr Gaines, embrassant les bois, ou, en contractant l'avant, reposerait sur l'éperon où se trouve la maison de Watts. , embrassant partiellement les bois devant, et courant devant la maison de McGee. La droite s'étendrait au-delà de la maison de McGee le long de la route de la station de répartition à travers les bois jusqu'à l'éminence près de l'endroit où une maison est indiquée sur la carte, ou, peut-être encore mieux, resterait le long de la lisière des bois vers le Chickahominy. Quand je suis retourné au camp du quartier général après la tombée de la nuit, j'ai découvert que le général commandant était parti pour le camp du général Porter, ayant été convoqué soit par le général Porter lui-même, soit par le bruit de l'attaque faite en fin d'après-midi. A 22h. m. Je reçus un télégramme m'ordonnant de me rendre immédiatement au quartier général du général Porter. J'y atteignis vers minuit, et trouvai le général commandant et le général Porter ensemble au bivouac (tout l'équipage du camp, les chariots, etc., ayant été envoyés de l'autre côté). Après avoir expliqué sur la carte au commandant [p.118] général ce que j'avais fait dans l'après-midi, il se leva pour partir, laissant entendre qu'il désirait que je reste avec le général Porter.

<-BACK | UP | NEXT->

Documents officiels de la rébellion : volume onze, chapitre 23, partie 1 : campagne péninsulaire : rapports, pp.117-118

page Web Rickard, J (20 juin 2006)


Voir la vidéo: Les Actes 10 LA RECONNAISSANCE (Janvier 2022).