Podcasts sur l'histoire

Le livre noir - Source de magie du diable que les sorciers parient pour obtenir leur âme

Le livre noir - Source de magie du diable que les sorciers parient pour obtenir leur âme


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

On dit que le Livre noir contient dans ses pages toutes les pratiques magiques qui s'opposent au divin. L'idée concernant l'existence d'un tel livre est très ancienne et elle apparaît brièvement dans diverses mythologies.

« Ceux qui connaissent le livre noir »

Parfois, les sorciers sont connus sous le nom de "wernoknie'niki" qui signifie "ceux qui connaissent le Livre noir". En parlant d'eux, les villageois russes croyaient au fait que ces sorciers apprennent l'art de la sorcellerie des démons et qu'ils sont en relation avec eux toute leur vie.

Premièrement, on pense qu'un sorcier doit conclure un marché avec un certain diable qui donne au diable respectif des droits sur la vie et l'âme du sorcier. En échange, le diable fournit au sorcier le Livre noir, un texte qui contient des sorts et des enchantements. Au moment de sa mort, le sorcier doit donner ce livre à quelqu'un d'autre pour qu'il repose en paix. Si un sorcier ne le faisait pas, il deviendrait alors un revenant. Dans de nombreux villages, les gens croient que les sorciers morts peuvent venir à minuit, vêtus de voiles funéraires blancs, pour visiter les maisons de leurs parents vivants. Cela n'arrive qu'à ceux qui ne donnent pas leur Black Book.

  • La vraie raison pour laquelle les anciens indo-européens ont accompli le sacrifice humain
  • Les voleurs de feu dans la mythologie antique : la création et la destruction divines entre les mains de l'homme
  • La fille des neiges du folklore slave : personnages magiques de l'hiver de Russie

Le Livre noir, un texte du diable qui contient des sorts et des enchantements. ( Sergueï Nivens / Adobe)

On dit que ces revenants qui viennent à minuit s'assoient à table et mangent tout ce qui leur est donné. D'autres sont plus violents. Ils frappent aux portes et aux fenêtres et tuent les animaux domestiques. Cependant, ils n'ont aucun pouvoir pendant la journée, ils disparaissent donc une fois que le coq chante. Afin de se débarrasser de ces revenants, les parents vivants déterrent leurs sorciers morts. Ensuite, ils les placent face contre terre dans la tombe et ils leur coupent les talons. Pendant que cela est fait, quelqu'un récite certains mots magiques. Les parents ont également planté le sorcier mort dans le cœur avec un steak en bois de peuplier. Une fois ce rituel terminé, le sorcier décédé est à nouveau recouvert de terre et enterré.

Lecture du livre noir

Les personnes âgées de chaque village ont de nombreuses histoires qui se transmettent de génération en génération par le bouche à oreille. Une de ces légendes raconte comment un jeune homme courageux a voulu lire un livre noir laissé par un sorcier décédé.

On raconte que dès que le jeune homme a commencé à lire, les diables sont apparus pour demander du travail. Au début, le jeune homme leur a confié une série de tâches faciles. Ensuite, il leur en a donné des plus difficiles. Cependant, les diables revenaient sans cesse pour demander de nouvelles tâches. Bientôt, le jeune homme s'est lassé de chercher des tâches à confier aux diables, alors il les a laissés sans travail. Implacables, les démons ont tué le jeune homme. On dit qu'à partir de ce moment, personne n'a jamais osé toucher au Livre noir car seuls les sorciers savent quelles tâches confier aux démons. Les sorciers chassent les démons pour faire des cordes avec du sable et de l'eau, pour déplacer les nuages ​​d'un village à un autre, pour abattre des montagnes ou pour déranger les éléphants qui tiennent la Terre.

Jeune homme lisant le Livre noir laissé par un sorcier décédé. (sableche / Adobe)

Trouver le livre noir

La mythologie russe parle aussi d'un livre noir qui n'est pas facilement accessible. On disait que même les sorciers avaient du mal à le trouver. Selon la légende, les peuples d'autrefois parlaient de l'existence d'un Livre Noir conservé au fond de la mer, sous la pierre chaude nommée « Alatâr ». Un sorcier maléfique a reçu l'ordre d'une vieille sorcière de trouver ce livre noir, mais il a été emprisonné à l'intérieur d'une montagne de cuivre. Après une longue période, la montagne de cuivre a été détruite.

C'est ainsi que le sorcier s'est échappé et il est immédiatement parti à la recherche du Livre noir. On dit qu'il a réussi à le récupérer et on pense que, depuis lors, le Black Book respectif parcourt le monde.

Sorcier à la recherche du Livre noir. (Andrii/Adobe)


À propos des valeurs Kelley Blue Book®

Depuis plus de 90 ans, Kelley Blue Book est la ressource de confiance pour les valeurs des voitures d'occasion, aidant les propriétaires de voitures à comprendre ce que vaut leur voiture d'occasion. Selon la méthode d'élimination, il peut en fait y avoir plus d'une valeur Blue Book pour la voiture, le camion ou le SUV du consommateur. La gamme Kelley Blue Book Trade In Range montre ce qu'un consommateur peut s'attendre à recevoir pour sa voiture cette semaine lorsqu'il l'échange chez un concessionnaire. Le Kelley Blue Book Private Party Value indique un prix équitable lors de la vente de la voiture à un particulier au lieu de faire l'objet d'un échange avec un concessionnaire. Nos valeurs sont le résultat d'énormes quantités de données, y compris les transactions de vente réelles et les prix des enchères, qui sont ensuite analysés. et ajusté pour tenir compte de la saisonnalité et des tendances du marché. Les valeurs Kelley Blue Book reflètent les conditions locales dans plus de 100 régions géographiques différentes et sont mises à jour chaque semaine pour donner aux consommateurs les informations les plus récentes sur les prix des voitures d'occasion.


Contenu

La Source est une essence maléfique qui a possédé les corps de nombreux démons au cours des siècles. Lorsque le corps du démon est vaincu, l'essence est transférée dans une autre entité maléfique.

Cela signifie que chaque Source connue était en fait la même essence, alors que les démons en général croient qu'une nouvelle Source est apparue. L'essence prendra un nouvel hôte et fusionnera avec le propre esprit de cet hôte, s'emparant de sa personnalité et consumant sa propre conscience. L'essence peut aussi renaître chez les êtres qui sont liés à ses hôtes par le sang ou ceux qui sont en possession de ses pouvoirs.

L'essence de la Source réside dans ses pouvoirs. Lorsque Cole Turner a acquis les pouvoirs de la Source à travers le Hollow, l'essence a commencé à fusionner avec lui jusqu'à ce qu'ils soient la même entité. En fusionnant avec Cole, la Source a commencé à partager son amour pour Phoebe Halliwell.

Une fois que Cole a été vaincu, l'essence est allée dans leur fils à naître et a utilisé ses pouvoirs pour prendre le contrôle de Phoebe jusqu'à ce que l'enfant soit transféré au Seer. Lorsque le Seer a été vaincu, l'essence s'est désincarnée jusqu'à ce qu'elle soit ressuscitée en tant que Golem en 2008.


Biographie

Fond

« Murmures de guerre » (2x18)

Caleb a expliqué à Beau et Nott qu'à l'adolescence, il était entré dans la tutelle de Trent Ikithon aux côtés de deux de ses pairs de la ville de Blumenthal, un garçon nommé Eadwulf et une fille nommée Astrid. Ikithon a commencé à leur enseigner la magie et à leur inculquer une profonde loyauté envers l'Empire, les utilisant finalement pour exécuter les traîtres capturés.

Une nuit, après avoir implanté des souvenirs de leurs parents trahissant l'empire, Ikithon a demandé aux trois étudiants d'assassiner leurs parents. Après avoir attendu devant la maison d'Eadwulf alors qu'il tuait ses parents, le groupe a dîné avec les parents d'Astrid, qu'elle a tués en empoisonnant leur nourriture. Elle était présente pour Caleb mettant le feu à la maison de ses parents.

"L'heure d'honneur" (2x24)

Après avoir participé à l'heure d'honneur éponyme, Jester a invité un Caleb ivre à valser avec elle. Pendant qu'ils dansaient, Caleb a appelé Jester "Astrid" et lui a dit qu'elle était toujours meilleure à la valse que lui. Il a réalisé son erreur et a commencé à s'éloigner, mais Jester l'a attrapé et l'a conduit en toute sécurité dans sa chambre. Alors que Jester bordait Caleb, elle le rassura qu'Astrid l'aimait, bien qu'elle ne sache pas qui elle était.

"Commerce et chaos" (2x31)

À l'insu ou sans le consentement de Caleb, Nott a demandé à Jester de falsifier une lettre à l'Académie Soltryce, prétendant être une "Mme Lavorre, Esq." du cabinet d'avocats "Nott & Brave", cherchant à savoir où se trouve une ancienne étudiante nommée Astrid. Comme Mme Lavorre, Esq., Nott et Jester prétendaient être l'exécuteur testamentaire de l'oncle d'Astrid "Leonard Hyphen-Leonard" de la ville de "Nigeria". Ils ont demandé à l'Académie de bien vouloir envoyer les coordonnées d'Astrid à l'hôtel Pillow Trove de Zadash, afin qu'Astrid puisse recevoir les énormes sommes d'argent dont elle avait hérité. Nott pensait qu'Astrid avait été la petite amie de Caleb, et qu'elle serait quelqu'un qui rappellerait à Caleb des temps plus heureux. ⎖]

"Un trou dans le plan" (2x42)

Jester a demandé à Caleb si Astrid avait été sa petite amie, ce qu'il a confirmé. Cependant, il a affirmé ne pas avoir beaucoup d'expérience avec les signaux romantiques ambigus. ⎗]

"Duplicité" (2x55)

Alors qu'ils étaient seuls ensemble à enquêter sur les tunnels et les cavernes sous le puits d'Asarius, Nott a dit à Caleb qu'il y a quelque temps, elle avait écrit une lettre à Astrid. Elle a dit que, rétrospectivement, elle pensait que c'était une erreur, mais elle avait espéré le reconnecter à quelqu'un de son passé. Caleb, à ce moment sous le charme d'une succube, semblait légèrement abasourdi mais dit qu'ils auraient cette discussion plus tard. ⎘]

"Répit domestique" (2x62)

En s'installant dans le Xhorhaus, Caleb a interrogé Nott sur la lettre à Astrid. Nott a dit qu'elle se sentait maintenant extrêmement coupable, mais qu'à l'époque, elle pensait qu'elle était utile en essayant d'établir une sorte de lien avec Caleb avec son passé, et qu'elle pensait qu'il avait de bons souvenirs d'Astrid. Nott a appelé Jester, et ensemble ils ont reconstitué qu'ils ont donné le Pillow Trove comme adresse de retour, donc Jester a utilisé Envoi en cours pour contacter l'Oreiller Trove. Il y avait une lettre d'apparence officielle de l'Académie Soltryce qui l'attendait, vraisemblablement une réponse. Comme ils utilisaient le nom de "Lavorre", Caleb s'inquiétait pour la mère de Jester. Jester a demandé à Caleb s'il aimait Astrid, et il dit qu'il l'a fait, mais c'était il y a longtemps. ⎙]

"Causatum" (2x70)

À leur retour de Bazzoxan à Rosohna, le groupe apprit que la Dynastie avait capturé l'un des Fléaux envoyés dans la capitale en mission d'assassinat. Apprenant qu'elle était une femme humaine, Caleb a été autorisé à l'interroger. Elle était enchaînée dans sa cellule, les cheveux couvrant son visage et réticente à lui répondre ou à lever les yeux. Finalement, il demanda : « Astrid ? et elle répondit, levant finalement les yeux, et il vit avec soulagement que ce n'était pas Astrid.

"Une toile enchevêtrée" (2x77)

Le Fléau capturé a confirmé qu'Astrid (et Eadwulf) étaient toujours en vie. ⎚] Lorsque le groupe essayait de décider sur qui tenter de scruter et que Nott a suggéré Astrid, Caleb a commenté que cela ne fonctionnerait probablement pas, mais qu'il serait curieux de voir. ⎛] Caleb d'occasion Apparent pour changer l'apparence de plusieurs membres du parti en potentiel La divination cibles, et a changé Beauregard pour ressembler à son souvenir d'Astrid quand il avait 17 ans et elle 18. ⎜] Alors qu'ils étaient encore sous Apparent, Caleb regardait parfois Astrid pendant des périodes de temps avant de s'en débarrasser plusieurs fois. ⎝]

"Blessures persistantes" (2x89)

Caleb s'est rendu au 31e Manoir de Woadstone, la maison d'Astrid, sur le terrain de la tour de Trent Ikithon dans les Bougies. Il l'a demandée en utilisant son nom de naissance, Bren Aldric Ermendrud, et a été admis par son serviteur. Quand elle est apparue, elle avait deux cicatrices qui étaient nouvelles depuis qu'il l'avait vue pour la dernière fois : une le long de son visage du front au menton, et l'autre d'une brûlure au cou. Ses bras portaient les mêmes tatouages ​​noirs en forme de labyrinthe que le halfelin Scourger gardant le dodécaèdre du Sanatorium.

Elle a dit que Bren avait un point de rupture et a commencé à se déchaîner, ce qui implique que la brûlure sur son cou a été causée par lui. Ils l'ont emmené au sanatorium, mais ont d'abord dû le maîtriser. Ils espéraient toujours qu'il s'améliorerait, et parfois il le faisait. Maintenant, il a défié leurs attentes. En ce moment, elle fait "un peu de tutelle", et ce qu'ils étaient censés faire, assurer la sécurité de leur peuple. Elle semblait vraiment triste pour la douleur et la souffrance de Bren, mais a accepté que la vie souffre et que certaines choses soient nécessaires. Tout en comprenant la colère de Bren, elle était assez pragmatique pour se rendre compte que Trent était un vieil homme qui mourra un jour.

"Dîner avec le diable" (2x110)

Caleb a reçu une invitation à dîner à la tour de Trent Ikithon dans The Candles, et avant de partir, il a dit au reste du Mighty Nein que lui, Astrid et Eadwulf ont tous tué leurs parents sous l'influence de Trent. Caleb voulait découvrir si elle et Eadwulf pouvaient être sauvés. Le groupe a rencontré Astrid pour la première fois au cours de la conversation tendue du dîner, où Ikithon a dit à Caleb que sa rupture et son incarcération ultérieure au sanatorium de Vergesson étaient toutes un plan pour le renforcer. Astrid et Eadwulf lui ont dit que s'il prenait la place de Trent, ils le suivraient et lui obéiraient. Caleb a évoqué sa conversation précédente avec Astrid où il avait l'impression qu'elle était préparée pour le siège de Trent, et elle a nerveusement fermé l'enquête.

Après le dîner, la fête l'a invitée avec Eadwulf à marcher avec eux dans la cour. Eadwulf a produit un flacon, dans lequel lui, Caleb et Astrid ont tous bu. Caleb leur a dit qu'ils pouvaient venir avec le groupe, mais Astrid a rapidement déclaré qu'ils ne le pouvaient pas, jetant un coup d'œil vers un hibou à proximité dans les arbres. Tout le monde a dit au revoir cordialement, et Astrid a demandé à Caleb s'il pensait ce qu'il avait dit à l'intérieur, qu'il avait l'intention d'arrêter Trent. Caleb a confirmé, disant que rien n'était gravé dans la pierre pour elle ou pour quelqu'un d'autre. Sa réponse : « Faites la course jusqu'au sommet.

"Mérite d'être défendue" (2x126)

Le parti a décidé de demander à Astrid d'obtenir plus d'amulettes de preuve contre la détection et la localisation afin de les protéger de La divination par Lucien et les Tombtakers. Ils se sont donné rendez-vous à la salle de danse de Rexxentrum, où elle et Caleb ont dansé tout en parlant. Elle lui a dit tranquillement que Ludinus Da'leth avait demandé qu'ils soient suivis par le Volstrucker alors qu'ils étaient à Eiselcross et qu'ils ont été suivis jusqu'à ce qu'ils utilisent Métamorphose de voyager près du sanctuaire d'Allowak. Ludinus savait que les Nein étaient en ville, et il était au courant de ce qui était arrivé à Vess DeRogna, bien qu'Astrid ne sache pas ce que c'était. Caleb lui a demandé plus d'amulettes afin de combattre la chose terrible et dangereuse qui se produit dans le nord, et Astrid a dit qu'elle verrait ce qu'elle pouvait faire. Elle l'a averti qu'il y avait des yeux sur le Nein, et que cela pourrait être une opportunité, s'ils frappaient en premier. Quand elle est partie, elle a été traînée subrepticement par Beau, qui l'a suivie jusqu'à une petite ruelle. Astrid était tombée au sol, les genoux près de sa poitrine, roulée en boule pendant plusieurs minutes avant de se lever brusquement, de se ressaisir et de se diriger vers sa maison.

"Sarseparille, réglisse et rouge chaud" (2x127)

Le lendemain, le groupe a fait un suivi avec Astrid et a convenu d'une réunion près des dortoirs de l'Académie Soltryce. Elle a dit à Caleb que les amulettes étaient conservées dans une tour du sanatorium de Vergesson et que Trent Ikithon n'était généralement là que le soir. Elle leur a dit d'être rapides et calmes car il était surveillé. Elle donna une petite boîte à Caleb et commença à partir, se retournant comme pour lui dire quelque chose de plus mais s'arrêtant et partant. La boîte contenait trois cartes très détaillées de la tour où se trouvaient les amulettes, y compris les emplacements des pièges magiques.

"Chat et souris" (2x128)

Alors que la fête se détendait un peu au château somptueux, Caduceus remarqua quelques hommes qui, selon lui, lui donnaient une mauvaise ambiance. Fjord s'approcha et remarqua qu'ils parlaient avec un accent marquisien légèrement décalé. À la demande de Jester, Bluud a enquêté mais Caduceus a vu l'un d'eux utiliser la magie pour détourner l'attention de Bluud. Il a dit au reste de la fête que le couple était des utilisateurs de magie et qu'il serait préférable de leur parler. Lui, Fjord et Beau s'approchèrent, et comme ils le faisaient, le couple se leva et se révéla comme Astrid et Eadwulf déguisés. Ils avaient été envoyés à Nicodranas par Trente pour couper la fête. Trent avait appris l'existence du château quand l'un des gardes survivants avait appris qu'il y avait un lien entre cet endroit et les personnes qui y avaient fait irruption. Ils étaient arrivés tôt pour pouvoir avertir le groupe de partir et d'emmener avec eux tous ceux qui leur étaient chers. Astrid a nié les avoir installés au sanatorium. Elle a déclaré qu'ils n'aidaient pas la fête mais "lui", regardant vers la partie supérieure du château où Caleb se cachait. Quand ils ont quitté le château, Veth les a suivis à une réunion dans une maison voisine avec un autre Volstrucker et Trent lui-même.

Le groupe a emmené Yeza, Luc et Marion et s'est précipité vers la tour de Yussa Errenis. Pendant qu'ils parlaient là, on frappa lourdement à la porte. Alors que Caleb finissait de lire l'urgence de Yussa Changement de plan défilement, la porte de la chambre s'ouvrit et Astrid entra, la main tendue vers Contresort. Elle regarda simplement Caleb finir de lire le sort et sa main devint molle, les laissant s'échapper une fois de plus.


Nature et création

Les secrets de l'art le plus sombre donne des instructions claires sur la fabrication d'un Horcruxe

Le seul livre connu qui fournissait des instructions spécifiques sur la création et la nature d'un Horcruxe était Les secrets de l'art le plus sombre, qui se tenait autrefois dans la bibliothèque de Poudlard (et plus tard dans le bureau de Dumbledore). En raison de la nature extrêmement sombre et dangereuse du livre, Albus Dumbledore l'a caché dans son bureau lorsqu'il est devenu le directeur de Poudlard. On croyait que Tom Riddle avait trouvé les informations nécessaires pour faire un Horcruxe dans ce livre avant que Dumbledore ne réussisse à s'en procurer. Bien qu'un Horcruxe puisse être n'importe quoi, y compris un être vivant, il était préférable de créer un Horcruxe à partir d'un objet inanimé pour réduire les chances qu'il soit détruit. Ώ]

Les horcruxes, de par leur nature, semblaient être extraordinairement durables, car seuls une magie et des processus très destructeurs pouvaient vraiment les détruire. Ώ]

Pour créer un Horcruxe, un sorcier devait d'abord commettre délibérément un meurtre. Tuer par légitime défense ou pour protéger une autre personne ne suffirait pas, il fallait assassiner délibérément et consciemment une personne sans regret ni remords. Cet acte, considéré comme l'acte du mal le plus suprême, aurait pour résultat que le meurtrier endommagerait métaphysiquement sa propre âme. Un sorcier qui souhaitait créer un Horcruxe utiliserait alors ces dégâts à son avantage en lançant un sort qui couperait la partie endommagée de l'âme et l'enfermerait dans un objet. « Si le créateur était tué plus tard, il continuerait à exister sous une forme non corporelle, bien qu’il existe des méthodes pour regagner un corps physique. Cependant, selon Horace Slughorn, peu de gens voudraient vivre sous une telle forme, et la mort serait préférable à la plupart, et il a trouvé le concept si épouvantable qu'il a souhaité ne pas connaître le processus de création d'un tel vil objet. Ώ]

Tom Riddle crée son premier Horcruxe à l'âge de seize ans après le meurtre de Myrtle Warren

En tant que fragment d'âme, un Horcruxe semblait conserver l'identité de son créateur au moment de sa création.Voldemort, par exemple, a créé un Horcruxe (son journal) au cours de ce qui était vraisemblablement sa cinquième année à Poudlard. En tant que tel, le fragment d'âme contenu dans l'Horcruxe prit l'apparence et les manières de Voldemort comme il l'avait été à l'âge de seize ans. Ώ]

On disait que les horcruxes étaient essentiellement le contraire d'une personne. Là où le conteneur d'une personne, son corps, pouvait être détruit sans aucun dommage pour son âme, le fragment d'âme contenu à l'intérieur d'un Horcruxe dépendait du conteneur pour son existence. Si le conteneur était détruit, le fragment d'âme qu'il contenait le serait aussi. Ώ]

Les horcruxes étaient à l'origine conçus comme un acte singulier. En tant que tel, on ignorait pendant de nombreux siècles à quoi aboutirait la tentative de création de plusieurs Horcruxes, car personne ne pensait qu'il était possible d'accomplir un tel acte. Cependant, Voldemort prévoyait de créer six Horcruxes dans l'espoir que cela le rendrait plus fort que d'en créer un, en raison de sa croyance dans le pouvoir du nombre sept. Ώ]

Il a été déclaré à un moment donné que Voldemort avait déjà "poussé son âme à la limite" en créant ses Horcruxes. Cela impliquait un nombre fini d'Horcruxes qu'une seule personne pouvait créer avant que le processus ne devienne trop dangereux pour être tenté à nouveau. Cela impliquait également que la création d'un Horcruxe utilisait une quantité d'âme définie et que cette quantité était la même à chaque fois que le processus était entrepris. La création de plusieurs Horcruxes rendait l'âme instable et susceptible de se briser si le créateur des Horcruxes était tué. Par exemple, Albus Dumbledore a explicitement déclaré que l'âme de Voldemort était devenue si instable qu'elle s'est simplement "séparée" lorsque Voldemort a tenté d'assassiner Harry Potter pour la première fois le 31 octobre 1981 à Godric's Hollow. Ζ]

Destruction

Harry Potter détruisant le journal Horcruxe avec un croc de basilic (détruisant sans le savoir l'un des Horcruxes de Voldemort)

Détruire un Horcruxe nécessitait que l'objet contenant le fragment d'âme soit endommagé à un point au-delà de toute réparation physique ou magique. Lorsqu'un Horcruxe a été endommagé à ce point, il peut sembler "saigner" (encre dans le cas du journal de Tom Riddle Η] et ​​une "substance semblable à du sang noir" dans le cas du Diadème de Serdaigle) ⎖&# 93 et ​​un cri peut être entendu alors que le fragment d'âme a péri. Cependant, par mesure de sécurité pour protéger l'immortalité et le précieux fragment d'âme, le créateur plaçait généralement de puissants enchantements sur l'artefact pour éviter tout dommage.

On ne savait pas si le créateur de l'Horcruxe serait capable de sentir que leur fragment d'âme avait été détruit, bien que Dumbledore ait déclaré que dans le cas particulier de Voldemort, il ne ressentirait pas leur perte parce que son âme avait été divisée trop de fois et avait été dans cet état depuis trop longtemps.

Ron Weasley détruisant le médaillon Horcruxe avec l'épée de Gryffondor

Toutes les méthodes connues de destruction des Horcruxes nécessitaient que le "réceptacle" soit endommagé de manière irréparable (ce qui, dans le cas des réceptacles vivants, signifiait qu'ils devaient être tués). Β] ⎗]

Par exemple, les méthodes étaient Fiendfyre (comme en témoigne la destruction du diadème de Rowena Serdaigle), qui nécessitait une compétence extrême pour contrôler, « le sortilège de la mort sur les Horcruxes vivants ». ⎘] Cependant, Harry Potter n'a jamais été un Horcruxe intentionnel et il peut donc ne pas fonctionner sur un Horcruxe animé approprié (comme Nagini) et a probablement eu des effets secondaires imprévus, ainsi que du venin de basilic Η] et ​​la touche de sacrifice l'amour (sur les pseudo-Horcruxes). Cela a été vu sur le professeur Quirrell lorsqu'il a été détruit par le toucher de Harry Potter. ⎙]

Harry Potter et Hermione Granger ont tous deux utilisé les crocs du basilic de Salazar Serpentard pour détruire le journal de Tom Riddle et la coupe d'Helga Poufsouffle, respectivement. Cela n'était réalisable que car le venin de basilic était une substance extrêmement destructrice capable de détruire les Horcruxes. Bien qu'ils soient irréparables lorsqu'ils sont exposés à ce venin, les Horcruxes vivants pourraient potentiellement être sauvés grâce à l'administration rapide de larmes de phénix, une substance extrêmement rare. Fumseck a démontré cette capacité à Harry lorsqu'il a été mordu par le basilic dans la Chambre des secrets. Η] Parce qu'il était lui-même un Horcruxe vivant, Harry n'a pas été détruit alors parce que les larmes lui ont sauvé la vie. Β]

Albus Dumbledore, Ώ] Ron Weasley, ⎚] et ​​Neville Londubat ⎛] ont tous utilisé l'épée de Godric Gryffondor pour détruire l'anneau de Marvolo Gaunt, le médaillon de Salazar Serpentard et Nagini, respectivement. Cela n'était possible que car l'argent forgé par les gobelins est un métal suffisamment destructeur capable d'absorber les qualités qui le renforcent. L'épée a démontré cette capacité pour Harry Potter lorsqu'il l'a utilisée pour tuer le basilic dans la Chambre des secrets. Parce qu'elle était elle-même faite d'argent forgé par les gobelins, l'épée était imprégnée de venin de basilic et est devenue capable de détruire les Horcruxes. Η]


Biographie

Fond

Article principal: Zamasu Lui et le Zamasu de la chronologie principale modifiée étaient à l'origine la même entité. Cependant, Future Trunks voyageant dans le passé a modifié le présent, l'histoire d'origine de la chronologie principale, et Beerus détruisant le Zamasu dans la chronologie principale modifiée a divisé la chronologie. Ainsi, le Zamasu qui est devenu Goku Black est – ou était – exactement le même individu, et a tous les mêmes histoires que le Zamasu de la chronologie actuelle modifiée avant sa destruction par Beerus. En raison des pouvoirs de l'Anneau temporel, la mort de l'actuel Zamasu de la chronologie principale modifiée, due à Beerus, ne l'a pas affecté.

Zamasu souhaite échanger son corps avec celui de Goku

Zamasu était à l'origine le Kai du Nord de l'Univers 10. Cependant, en raison de ses prodigieuses habiletés au combat, il a été sélectionné pour devenir un Kai suprême en formation sous l'un des Kai suprêmes actuels, Gowasu. Avec sa méfiance continue envers les mortels et sa consternation croissante face à l'influence passive et indirecte des Kais sur le développement de l'univers, il a finalement rejeté ses enseignements et est devenu un voyou, développant son projet Zero Mortals. À quoi, son objectif ultime est devenu d'annihiler tous les mortels et dieux dans une chronologie spécifique, puis de construire à partir de là, de purger tous les mortels et dieux de toute existence avec elle, faisant du multivers dans sa perspective une "belle utopie", débarrasser des mortels qui la ruinent et des dieux qui ne font rien pour les arrêter. Ayant besoin d'un anneau du temps pour ses plans, Zamasu a tué Gowasu et a pris son Potara pour devenir un Kai suprême, afin qu'il puisse manier l'anneau du temps. Η]

Après l'échange de corps, Zamasu se prépare à tuer Goku et sa famille

Pour la prochaine partie de son plan, dans l'apprentissage animé de la puissance de Goku dépassant même le Kais suprême, Zamasu est allé dans le futur avec un anneau du temps, a rassemblé les Super Dragon Balls et a souhaité changer de corps avec Goku. Une fois son souhait exaucé, il a décidé d'effacer tous les liens personnels avec le passé de Goku en tuant Goku et sa famille, et a pris le nom de Son Goku pour lui-même. Dans le manga, Zamasu a échangé des corps avec Monaka - le vainqueur du Tournoi des Destructeurs, mais en réalisant que Monaka était, en fait, faible, il a plutôt échangé des corps avec Goku. ⎖]

Malgré son nouveau pouvoir, Zamasu avait besoin de trouver une réalité sans Dieu de la Destruction, craignant toujours leur intrusion dans ses plans. Cela étant dit, Zamasu a commencé à voyager dans diverses réalités parallèles à la recherche de quelqu'un avec les paramètres idéaux afin qu'il puisse agir initialement inaperçu. Finalement, il en trouva un dans la réalité de Future Trunks où le dernier Kai suprême de l'univers 7, Shin, fut tué dans une bataille pour vaincre Babidi et Dabura, tuant ainsi Future Beerus en raison du lien vital. Il a également rencontré son homologue de cette chronologie, Future Zamasu, s'alliant immédiatement avec lui peu de temps après avoir tué Future Gowasu. Les deux ont ensuite rassemblé les Super Dragon Balls et ont d'abord souhaité que Future Zamasu devienne immortel. Ils ont ensuite voyagé une autre année dans le futur pour souhaiter que les Super Dragon Balls se détruisent et ont annihilé furtivement tous les Kais suprêmes de cette réalité (qui ont ainsi tué les autres dieux de la destruction) pour laisser leur chemin de destruction incontesté. ⎘]

Black marche parmi sa destruction

Commençant la partie principale de ses plans, Zamasu a voyagé sur de nombreuses planètes différentes et a détruit toute vie sur elles pour "la justice" sous le nom de "Son Goku". À son arrivée sur Terre, il se déchaîne, sa première attaque causant l'anéantissement de la moitié de l'humanité. Depuis son arrivée, Zamasu est devenu connu comme un guerrier terrifiant uniquement connu sous le nom de Goku Noir. Ceux qui ont survécu ont formé des cellules de résistance, avec Mai à leur tête. Trunks a également été d'une grande aide à la résistance et s'est souvent retrouvé face à face avec Black mais serait incapable de le vaincre. À un moment donné, Mai et la Résistance ont tenté de conduire Black dans une zone équipée d'explosifs télécommandés, mais Black est sorti indemne. Trunks a ensuite confronté Black qui a ensuite expliqué que ses motivations pour détruire l'humanité étaient ses vues sur la race humaine comme violente et corrompue et une création ratée des dieux. Black a vaincu Trunks sans effort, mais le Saiyan a pu s'échapper avec Mai lorsqu'elle a aveuglé Black avec une grenade flash.

Dragon Ball Super

"Futur" Trunks Saga

"Il est temps que Saiyan. Vous avez couru partout en faisant des dégâts pendant trop longtemps et maintenant je vais vous étouffer la vie. J'ai hâte de te voir mourir."
— Les premiers mots de Goku Black alors qu'il intercepte et se prépare à achever Future Trunks dans SOS from the Future : Un nouvel ennemi sombre apparaît !

Première apparition de Goku Black

Trunks a survécu à leur rencontre et, pendant un an, se prépare à voyager dans le temps en utilisant une machine à remonter le temps avec Bulma pour tenter de sauver l'avenir. Future Trunks et Bulma sont finalement interceptés par Black lui-même, entraînant la mort de Bulma et la destruction de leur cachette. Trunks s'échappe de justesse avec une cartouche contenant suffisamment de carburant pour un aller simple dans le passé pendant que Black le poursuit. Plus tard, alors que Trunks et Mai arrivent à Capsule Corporation, Black les attaque tous les deux, assommant Mai et blessant gravement Trunks. Un Future Trunks en colère se transforme en Super Saiyan et engage Black au combat, mais est facilement vaincu. Alors que Future Trunks tire un Masenko, Black bloque l'attaque, mais Trunks disparaît. Il commence alors à ressentir pour Future Trunks' ki, et aperçoit Future Trunks sur le point de partir dans la machine à remonter le temps. Black tire un Kamehameha, mais l'attaque manque de peu alors que Future Trunks s'en va, et Black se rend compte que Trunks ki a complètement disparu de ce monde. De plus en plus en colère, Black jure de trouver Future Trunks car il n'a nulle part où aller.

Le noir arrive dans le passé

Dans l'anime, alors que Black essaie de comprendre comment Trunks s'est échappé, un anneau temporel qu'il porte a une réaction soudaine qui crée un portail vers le passé. Après avoir traversé le portail, Black se retrouve dans la chronologie actuelle où il repère rapidement Future Trunks et se présente finalement à Goku. Quand Black arrive dans le passé, tout le monde est choqué qu'il ressemble exactement à Goku. Black se rend alors compte qu'il s'agissait d'un voyage dans le temps et semble également connaître Vegeta et le dieu de la destruction Beerus. Trunks, en le voyant, est enragé et va le combattre mais il est arrêté par Vegeta. Goku va à sa place, commençant à se battre avec Black. Le noir s'ouvre avec le même noir doré ki sphère qu'il a tenté d'utiliser sur Trunks. Goku le bloque tandis que la force du ki sphère projette Goku sur un plateau rocheux. Goku passe à Super Saiyan 2 et se défend. En partageant le coup de poing avec Goku, Black est étonné de la puissance de Goku en tant que Super Saiyan 2 et s'excite contre un adversaire aussi puissant.

Black se renforce lors de son combat contre Goku

Maintenant, Black s'allume un peu et libère son ki diabolique. Black attaque ensuite Goku avec plusieurs coups de poing, finissant par porter un coup sur Goku dans l'abdomen et le repoussant, suivi d'un barrage d'explosions de ki. Trunks ne comprend pas pourquoi Goku n'utilise pas ses pouvoirs de Super Saiyan 3 lorsque Vegeta explique la mauvaise habitude de Goku de retenir son pouvoir au début des batailles. Pendant que le combat se poursuit, Black et Goku sont à égalité, tous deux cachant leur véritable pouvoir. Goku menace Black, le pariant qu'il sera capable de forcer le vrai pouvoir de son sosie. Goku tire et décroche plusieurs coups de poing jusqu'à ce que Black réussisse à jeter Goku dans une autre montagne.

Combats noirs Super Saiyan 2 Goku

Alors que Black jubile, il ressent une distorsion dans le temps et l'espace. La distraction crée une ouverture pour Goku, alors qu'il donne un coup de pied sec dans l'abdomen de Black. Black, clairement endommagé mais ravi, affirme que la douleur le rendra encore plus fort à mesure qu'il s'intensifiera encore plus. Black s'arrête et lance une grande explosion de ki sur Goku, qui a réussi à le dévier. Black enchaîne ensuite avec un coup de pied à la tête du Saiyan, qui le projette au sol, formant un grand cratère dans le processus. Alors que Black réalise la fonction de la Time Machine après que Future Trunks l'ait accidentellement révélé, Goku revient avec toute sa force et lui donne un coup de poing dans l'estomac. Ils serrent tous les deux les poings et se lancent dans une lutte de pouvoir alors que l'attraction de la distorsion devient plus forte et que Black tire vers elle, interrompant le combat. Avant d'être ramené à sa propre chronologie, Black détruit la machine à remonter le temps de Trunks. Pendant la bataille, Beerus souligne que Black n'est clairement pas Goku, notant son ki se sent étrange et sombre.

Time Portal ramène Black vers le futur

Dans l'anime tout au long du combat, le Time Ring tente de le ramener dans le futur. Noir tente de résister à son attrait mais n'y parvient pas. Avant d'être entraîné dans le portail, Black tire une explosion de Ki sur la machine à remonter le temps de Trunks, la détruisant, bloquant efficacement Trunks dans le passé. À son retour à l'époque de Future Trunks, il s'effondre de ses blessures après son combat avec Goku avant de retrouver son calme. Black a ensuite testé sa puissance, en utilisant une sphère de ki doré-noir, la faisant devenir plus grande que sa taille habituelle avant de la tirer, satisfait de sa puissance accrue et de l'intégration du style de combat de Goku dans le sien. Il se moque également du fait que Trunks est maintenant bloqué dans le présent, le laissant libre de terroriser l'avenir à sa guise. Avec le départ de Trunks, Black se déplace pour attaquer la base de la résistance formée par les Terriens, qui luttent pour la défendre de lui et sont pour la plupart assassinés par Black sur-le-champ, les quelques survivants devant fuir et désigner une nouvelle base.

Black complimente Vegeta pour avoir atteint le royaume des dieux

Après que Trunks ait voyagé dans le futur avec Goku et Vegeta, Black est surpris, compte tenu de sa destruction de la machine à remonter le temps de Trunks, et les confronte, Black combat Vegeta qui a pu obtenir un match avec lui d'abord via une série de ciseaux à papier-roche avec Gokû. Black se rapproche de Vegeta, touchant son cou pour montrer sa vitesse avant que Vegeta ne l'attaque avec un barrage de coups de poing. Soudain, Vegeta s'arrête, se demandant ce qu'il vient de ressentir alors que Black sort lentement du cratère et donne un coup de pied à Vegeta sans avoir subi aucun dommage, bien qu'il soit impressionné par la force de Vegeta et propose de lui montrer quelque chose comme une "récompense". Black se transforme alors en une forme pour reprendre le combat contre Vegeta, nommant la forme "Super Saiyan Rosé" dans l'esprit du modèle de nommage de Goku. Black se moque de Vegeta, l'appelant l'acte d'ouverture avant son combat avec Goku. Enragé, Vegeta charge Black et déclenche un autre assaut, mais Black évite sans effort chaque coup de poing. Black porte un coup puissant à Vegeta et se prépare à l'achever avec un autre, mais Vegeta l'attrape et lance une contre-attaque. Avant que Vegeta ne puisse infliger de réels dégâts, Black arrête rapidement Vegeta en transformant son aura en une lame d'énergie et poignarde Vegeta dans le côté droit de sa poitrine, le blessant mortellement, reconnaissant que Vegeta l'a renforcé au cours de leur combat. Il remercie Vegeta pour l'échauffement et lui dit de connaître sa place avant de retirer sa lame et de laisser le Saiyan blessé tomber au sol, presque mort, provoquant l'entrée de Goku dans la bagarre. Les deux se battent de manière égale aux yeux de Future Trunks, bien que Vegeta détermine que Black submerge Goku. Black bat en effet Goku, mais juste au moment où il se prépare à lui tirer un Kamehameha, Future Zamasu l'arrête à son arrivée, rappelant la promesse antérieure de Black de sauver Goku pour lui.

Black et Future Zamasu côte à côte

Les deux s'affrontent rapidement alors que Black insiste sur le fait que son corps aspire à combattre Goku et le combat dans un match égal tandis que Future Zamasu affronte séparément Trunks jusqu'à ce que Future Zamasu s'empare à la fois de Goku et de Trunks pour permettre à Black de tirer un rayon sur la paire qui il le fait sous la forme d'un Kamehameha, causant des dégâts aux deux Saiyans. Black se joint alors à Future Zamasu pour tenter de tirer sur la paire, mais leur attaque est arrêtée par Vegeta, permettant à Goku et Trunks de s'échapper. Black tente de les localiser en sentant leur ki, mais a du mal à cause de son malaise et de son mélange entre autres. Pendant ce temps, Goku, Trunks et Vegeta utilisent une machine à remonter le temps pour retourner dans le passé, que Black est capable de ressentir plus tard au fur et à mesure qu'il s'éloigne, sans les attraper, Future Zamasu insistant sur le fait qu'ils reviendraient.

Super Saiyan Blue Vegeta esquive facilement les attaques de Super Saiyan Goku Black

Dans le manga, cependant, Black affronte Super Saiyan 2 Vegeta, devenant un Super Saiyan pour le combattre. Cependant, Vegeta parvient à conserver un avantage contre Black, puis se transforme en un Super Saiyan Blue et submerge facilement Black, même après s'être transformé en Super Saiyan pour essayer d'égaliser les chances. Black déclare qu'il n'a pas pu atteindre la forme Super Saiyan Blue et est submergé par Vegeta. Lorsque Vegeta est sur le point de tuer Black avec son Final Flash, Black est sauvé par Future Zamasu. Future Zamasu guérit Black, lui permettant de recevoir une mise sous tension de l'expérience de mort imminente et de faire en sorte que son esprit divin et son corps Saiyan deviennent plus connectés. Cela permet à Super Saiyan Black de se battre à égalité avec Super Saiyan Blue Vegeta, et après avoir été à nouveau guéri, il gagne encore un pouvoir grâce à ses blessures et évolue vers sa forme Super Saiyan Rosé. Il affronte ensuite Vegeta tandis que Future Zamasu affronte Goku. Grâce à sa nouvelle forme, Black parvient à conserver un avantage sur Vegeta et le fait bientôt tomber, et en même temps, Future Zamasu élimine Super Saiyan Goku. Cependant, Future Trunks utilise le Solar Flare pour les arrêter dans leur élan et le trio Saiyan parvient à s'échapper. Future Zamasu déclare qu'ils n'auront qu'à les attendre, mais Black localise l'énergie de Future Mai et se téléporte vers elle. Cependant, ils tombent dans un piège et Future Trunks sort Future Zamasu du combat en le transperçant avec son épée. Black est ensuite envoyé s'envoler par les Trunks puissants, alors que Black se lève, il voit Vegeta et Goku s'échapper dans la Time Machine, mais avant qu'il ne puisse attaquer avec un ki explosion, il se retrouve repoussé par Future Trunks. En raison de l'interférence de Trunks, Goku et Vegeta ont réussi à s'échapper dans le passé, tandis que Black dit à Trunks de ne pas se laisser emporter avant de le combattre.

Goku Black et Future Zamasu discutent de leurs projets

Dans l'anime, Black et Future Zamasu sont vus dans leur cabane sur une montagne voisine, attendant patiemment le retour de Goku dans le futur. Goku Black et Future Zamasu discutent du fait de tuer Goku et du fait qu'ils ne sont pas assez forts en tant qu'adversaires. Future Zamasu dit que si Goku Black tue Goku trop rapidement, il perdrait une opportunité de devenir plus fort en s'adaptant à son style de combat et insiste sur le fait que Black devrait souhaiter l'immortalité, mais Black refuse, déclarant qu'il était déjà satisfait d'avoir le corps de Goku et parce que d'avoir les cellules de Goku en lui, ne pouvait s'empêcher de vouloir devenir plus fort par lui-même.

Combats noirs Super Saiyan Blue Vegeta

En sentant le retour du trio (Trunks, Goku et Vegeta, ainsi que Bulma) dans le futur, Black et Future Zamasu ont attendu et les ont finalement rencontrés à nouveau. Super Saiyan Blue Vegeta charge rapidement Black, qui est entré dans sa forme Super Saiyan Rosé. Ils ont arrêté leur échange de coups pendant un moment et sont retournés à leurs formes de base respectives, Goku supposant qu'ils avaient raison à propos de Zamasu et de ses plans avec les Super Dragon Balls. Black a "corrigé" Goku et a affirmé qu'il était Zamasu qui a changé de corps avec Goku avec un souhait des Super Dragon Balls, mais a gardé son cœur et son âme intacts et a tué le Goku dans son ancien corps.

Black poignarde Goku à travers Future Zamasu

Le combat s'est poursuivi, le duo prenant le dessus sur le trio Saiyan. Lorsque Future Zamasu épingle Goku à un bâtiment, Goku Black utilise son Violent Fierce God Slicer pour les empaler tous les deux, et Black révèle que c'est ainsi qu'il a tué Goku dans le passé. Ensuite, Black et Future Zamasu ont révélé à Goku qu'après que Black ait volé le corps de Goku, il a tué Chi-Chi et Goten de sang-froid. Cela a provoqué une augmentation considérable du pouvoir de Goku, en raison de sa colère, et Goku a ensuite commencé à submerger Black et Future Zamasu pendant une courte période, mais a finalement été vaincu par Black. Alors que Goku était vaincu au sol, Black et Zamasu ont révélé l'une des raisons de leurs plans, déclarant que Trunks était le seul à blâmer, pour avoir voyagé dans le temps, provoquant un changement dans l'histoire. Ils ont déclaré Trunks un "pécheur", à cause de ses actions, ce qui a poussé Trunks à céder complètement à sa colère et à accéder à une transformation Super Saiyan jamais vue auparavant, et avec son nouveau pouvoir, il a déclaré la fin de Black et de Zamasu.

Dans le manga, Black submerge complètement Future Trunks au cours de leur bataille, le brisant de bâtiment en bâtiment jusqu'à ce que ce dernier passe à la forme de base. Mai tente de riposter mais est facilement emportée. Il s'envole ensuite et se prépare à lancer une autre explosion d'énergie pour achever Trunks, avant d'être interrompu par Gowasu, qui a changé son destin, grâce à Beerus tuant le Zamasu de la chronologie principale. Black est surpris de le voir alors qu'il emmène Trunks et Mai dans sa chronologie, lui aussi disparaît. Black rentre ensuite chez lui avec Future Zamasu et Zamasu s'inquiète que Future Zeno découvre ce qu'ils font au multivers. Black haussa ensuite les épaules, déclarant que leurs plans étaient nobles et justes.

Noir combattant Future Trunks

Dans l'anime, Trunks charge Black et les deux commencent à se battre. Ils semblaient égaux jusqu'à ce que Zamasu intervienne et que le duo commence à maîtriser Trunks. Il ne reste cependant pas couché et dit à Vegeta de ramener Bulma et le Goku blessé dans le passé afin qu'ils puissent trouver un moyen de vaincre Black et Future Zamasu une fois pour toutes, pendant qu'il reste derrière pour retenir le duo. . Black essaie de les arrêter, mais ils sont protégés par Trunks. Black dit qu'ils seront de retour et continue de se battre contre Trunks. Trunks a finalement été sauvé par Future Yajirobe, tandis que Black et Future Zamasu se sont retirés. Lorsque Future Mai et certains membres de la résistance ont attaqué Black dans leur cabane, Trunks est apparu juste à temps pour les sauver, et le combat s'est poursuivi. la chronologie future, avec la vague de confinement maléfique pour sceller Future Zamasu, mais Black a brisé le Mafuba lorsqu'il a détruit la machine à remonter le temps.

Black submergé par Vegeta

Alors que Vegeta et Goku se disputent, Gowasu et Shin se présentent avec un anneau temporel et confrontent Black et Zamasu à propos de leurs actions, mais leurs tentatives sont vaines. Black affirme que son chemin a déjà été choisi et ne dit rien de ce que Gowasu a dit qui pourrait le changer, et a tenté de le tuer, mais il est arrêté par Goku et Vegeta. Les Kais refusent de partir lorsqu'on leur demande, voulant mener à bien la bataille. Vegeta demande à prendre Black, croyant qu'il ne pourrait pas être battu par un faux Goku. Vegeta submerge Black, qui remarque la force considérablement accrue de Vegeta, ce qui lui permet de l'envoyer voler. Vegeta donne ensuite à Black une raclée bien méritée tout en informant qu'il ne pourrait jamais atteindre la pleine puissance d'un Saiyan en volant le corps de Goku. Black remet en question la différence de pouvoir, ce à quoi Vegeta répond en déclarant Black comme n'étant rien d'autre qu'un faux et un voleur Vegeta affirme qu'il était le prince de tous les Saiyans et qu'il le détruirait.

Noir avec ses clones créés à partir de sa faux

Black continue d'être submergé par Vegeta sur le champ de bataille, notant que Vegeta doit être devenu plus fort à cause de sa colère. Possédant lui-même le corps d'un Saiyan, Black décide qu'il fera de même et poignarde sa lame d'énergie dans sa main, révélant une nouvelle et grande variante de faux. Black s'attaque à Vegeta, qui l'esquive, mais le slash crée une grande faille dans le temps lui-même. Alors que Future Zamasu poursuit Future Trunks et les autres, Vegeta et Goku sont retenus par les clones illusoires créés par la grande faille, et Black se moque d'eux car ils sont entourés par les clones.

"Très bien, plus de jeux ni de demi-mesures. Parce que ces mortels insolents continuent de nous défier et de nous profaner, nous leur révélerons le pouvoir ultime des dieux."
— Goku Black avant de fusionner avec Future Zamasu dans Worship Me! Louez-Moi ! La naissance explosive d'un Zamasu fusionné !

La naissance de Fused Zamasu

Bientôt, Black réalise l'énergie troublante de Future Zamasu (Future Zamasu a été scellé avec la vague de confinement maléfique, mais le sceau n'a pas pu être complet et a réussi à s'échapper, mais au prix d'une énorme quantité d'énergie) et utilise la transmission instantanée pour se téléporter vers Zamasu, avec Goku et Vegeta à sa poursuite. Lorsque les deux se réunissent, Future Zamasu admet que leurs adversaires étaient bien plus forts que prévu et ne pouvaient plus être sous-estimés, et a informé Black de leur "arme secrète". Black et Zamasu utilisent ensuite leurs boucles d'oreilles Potara et fusionnent en un seul et puissant guerrier connu sous le nom de Fused Zamasu. Fused Zamasu a ensuite été effacé de l'existence (avec tout le futur multivers) lorsque Future Zeno l'a effacé après que Goku l'ait convoqué, mettant ainsi fin une fois pour toutes aux plans de Future Zamasu et de Black.

Black et Zamasu sont divisés en deux par Future Trunks alors qu'ils désamorcent

Dans le manga, Fused Zamasu se désamorce une fois son heure écoulée, cependant, l'immortalité de Future Zamasu ne leur permettra pas de se séparer et lui et Black sont coincés dans un état déformé à moitié fusionné. Future Trunks les coupe en deux, cependant, cela permet aux deux de se reformer individuellement car ils conservent tous deux l'immortalité. Goku Black est poignardé dans le dos par Future Trunks, mais l'abat et se transforme en Fused Zamasu. Le futur Zamasu se transforme également en sa forme Fusion. Alors que les deux Fused Zamases se préparent à tuer Goku, Super Saiyan Blue Vegeta le sauve, puis lance son attaque ultime: le Gamma Burst Flash - faisant exploser les deux Fused Zamasu en morceaux, qui se reforment ensuite en de nombreux Zamases. Les Zamase ont ensuite été effacés de l'existence (ainsi que toute la chronologie future) lorsque Future Zeno l'a effacé après que Goku l'ait convoqué, mettant ainsi fin une fois pour toutes aux plans de Future Zamasu et de Black.


Contenu

Informations d'arrière-plan

Le règne de Rogue à Poudlard

Le 1er août 1997, le ministre de la Magie Rufus Scrimgeour a été secrètement capturé par Voldemort et interrogé pour savoir où se trouvait Harry Potter. Cependant, dans un dernier acte courageux pour Harry, Scrimgeour n'a rien dit à Voldemort et a été assassiné par le Seigneur des Ténèbres en conséquence. Cela a facilement placé le ministère de la Magie sous le contrôle influent secret de Voldemort et de ses mangemorts, qui ont rapidement remplacé Scrimgeour par Pius Thicknesse, un politicien corrompu sous la malédiction de l'Imperium et une marionnette de Voldemort. Poudlard est également rapidement tombé sous l'influence de Voldemort, et il a nommé Severus Snape comme nouveau directeur (fait intéressant, Snape avait tué le directeur précédent, Albus Dumbledore, juste un mois auparavant). Les frères et sœurs Carrow, Amycus et Alecto, ont également été nommés directeur adjoint-directeur adjoint et sont également devenus enseignants. Amycus Carrow est devenu professeur de défense contre les forces du mal et Alecto Carrow est devenu professeur d'études moldues. Ε]

Deux matières scolaires ont été révisées à la volonté de Voldemort. La défense contre les forces du mal était plus ou moins enseignée simplement sous le nom de magie noire, et les études sur les moldus sont devenues un cours obligatoire pour endoctriner la haine contre les moldus et les nés de moldus, plutôt que d'opter pour la paix avec eux. Rogue et les Carrows appliquèrent brutalement le programme de Voldemort à Poudlard. Les étudiants mis en détention pour tout acte répréhensible ont été soumis à la malédiction Cruciatus par l'un des Carrows – ainsi que par d'autres étudiants sur les ordres des Carrows, en particulier les étudiants de Serpentard. À la suite de cela, un groupe d'étudiants a commencé à se battre très tôt au cours de l'année scolaire 1997-1998, dirigé par la septième année Neville Londubat et la sixième année Ginny Weasley, Cormac McLaggen et Luna Lovegood. Ce groupe était le successeur de l'armée originale de Dumbledore, fondée par Harry Potter, Ron Weasley et Hermione Granger en 1995. Ζ]

Recherche d'horcruxes

Le Trio commence sa chasse aux Horcruxes

À l'apogée de la bataille de la tour d'astronomie l'année précédente, Albus Dumbledore a été tué par le professeur Rogue, alors professeur de Défense contre les forces du mal. Cependant, Dumbledore avait secrètement planifié sa mort avec Rogue et, à l'insu de quiconque, son esprit continuait d'aider Harry en donnant des ordres spéciaux à Rogue à travers le portrait de Dumbledore dans le bureau du directeur. Dumbledore a ensuite laissé à Harry Potter la tâche finale de trouver et de détruire les Horcruxes restants que Voldemort a créés à différents moments de sa vie pour assurer son immortalité. Pendant plusieurs mois, Harry, Ron et Hermione ont essayé de localiser les Horcruxes. Leurs efforts comprenaient l'infiltration du ministère pour acquérir le médaillon de Salazar Serpentard (qui a ensuite été détruit par Ron Weasley en décembre 1997). ⎗]

De plus, la veille de la bataille, le trio réussit à s'introduire dans le coffre appartenant à Bellatrix Lestrange au sein de Gringotts sur le Chemin de Traverse pour obtenir Helga Hufflepuff's Cup, un autre Horcruxe. ⎘] Deux autres Horcruxes avaient également été détruits avant la mort de Dumbledore : le vieux journal de Voldemort de ses années d'école à Poudlard a été détruit en 1993 par Harry Potter, ⎙] et ​​une bague qui avait appartenu au grand-père de Voldemort, Marvolo Gaunt, a été détruit par Dumbledore en juillet 1996. Harry est ensuite retourné à Poudlard pour rechercher un autre Horcruxe de Voldemort, un objet qui, selon lui, avait quelque chose à voir avec Gryffondor ou Serdaigle, qui sont tous deux des maisons de Poudlard. ⎛]

Arrivée à Pré-au-Lard

Le trio arrive à Pré-au-Lard

Harry, Ron et Hermione, tous vêtus de la cape d'invisibilité de Harry, transplanèrent dans la rue principale de Pré-au-Lard. Cependant, ils ont immédiatement déclenché un sortilège de murmure, et une douzaine de mangemorts masqués et encapuchonnés se sont précipités dans la rue depuis les trois balais. L'un des mangemorts a essayé d'invoquer la cape, mais le sort d'invocation n'a pas fonctionné car il s'agissait secrètement de la cape de la légende, l'une des légendaires reliques de la mort. ⎛]

Harry, Ron et Hermione reculèrent rapidement dans la rue latérale la plus proche. Harry informa les autres que les mangemorts avaient dû mettre en place le sortilège de murmure pour les alerter de la présence du trio, et ils avaient probablement fait quelque chose pour les piéger là-bas. À ce moment, un Mangemort a suggéré de libérer les Détraqueurs, soulignant que les Détraqueurs ne tueraient pas Harry. Voldemort voulait la vie d'Harry, pas son âme, et il serait plus facile à tuer s'il avait d'abord été soumis par le Baiser du Détraqueur. ⎛]

Les mangemorts recherchent Harry Potter à Pré-au-Lard

Hermione suggéra qu'ils transplanent, mais alors qu'ils essayaient, l'air dans lequel ils devaient se déplacer semblait devenir solide. Ils ne pouvaient pas transplaner à cause d'un Jinx anti-transplanage placé par les mangemorts. Dix Détraqueurs ou plus se rapprochèrent d'eux, et Harry leva sa baguette pour lancer un Patronus, faisant éclater le cerf d'argent de sa baguette et charger. Les Détraqueurs se dispersèrent et il y eut un cri triomphal des Mangemorts. ⎛]

Soudain, une porte près du trio s'ouvrit et les trois se bousculèrent à l'intérieur de l'auberge de Hog's Head. Ils montèrent les escaliers en courant dans une pièce avec une seule grande peinture à l'huile d'une fille blonde. Dehors, le propriétaire de l'auberge sortit sa baguette et lança un Patronus de chèvre, il insista sur le fait que les Mangemorts avaient confondu son Patronus avec un cerf et qu'il avait déclenché l'alarme quand il avait laissé sortir son chat. Convaincus à contrecœur, les Mangemorts retournèrent vers High Street. Hermione sortit de sous la cape et s'assit sur une chaise. Harry ferma les rideaux, puis enleva la cape lui-même et Ron. On entendit l'homme en bas, refermer la porte du bar, puis monter l'escalier. ⎛]

L'auberge de la tête de cochon

Le miroir sans tain en possession d'Aberforth

L'attention de Harry fut attirée par la moitié de Sirius Black de son miroir sans tain sur la cheminée. Il réalisa que c'était l'œil de l'homme qu'il avait vu dans le miroir, et que cela devait signifier que l'homme avait envoyé Dobby les sauver pendant l'escarmouche au Manoir Malfoy. De sa ressemblance avec son frère décédé, Harry a déduit que l'homme était Aberforth Dumbledore : le frère cadet de feu Albus Dumbledore. ⎛]

Réalisant que le trio avait faim, Aberforth sortit de la pièce et réapparut avec du pain, du fromage et un pot d'hydromel en étain. Aberforth leur a dit d'attendre l'aube lorsque le couvre-feu serait levé. Ensuite, ils pourraient sortir de Pré-au-Lard, monter dans les montagnes et transplaner. Harry, cependant, a refusé et a affirmé qu'ils devaient entrer à Poudlard pour accomplir la tâche qu'Albus Dumbledore leur avait confiée. Aberforth a dit que les gens avaient l'habitude de se blesser quand Albus mettait en œuvre ses grands projets. ⎛]

Harry parle à Aberforth de sa mission que lui a laissée Dumbledore

Aberforth a dit aux jeunes sorciers de s'éloigner de l'école, hors du pays s'ils pouvaient oublier Dumbledore et ses plans intelligents. Harry fit remarquer qu'Aberforth se battait également, car il faisait partie de l'Ordre du Phénix, mais Aberforth rétorqua que l'Ordre était terminé, que Voldemort avait gagné et que ceux qui restaient encore au service de l'Ordre combattaient une cause perdue. Aberforth a ensuite déclaré que Dumbledore était un naturel pour les secrets et les mensonges, un trait qu'il a appris de leur père, Percival Dumbledore. Hermione demanda timidement si la photo sur la cheminée était celle de sa sœur, Ariana Dumbledore, et Aberforth le confirma. ⎛]

Aberforth raconte au trio le passé de son frère

Hermione a dit que le professeur Dumbledore se souciait beaucoup d'Harry, mais Aberforth a dit que beaucoup de personnes auxquelles son frère se souciait sincèrement finissaient dans un état pire que s'il les avait laissés seuls. Quand Hermione a demandé si Aberforth parlait de sa sœur, il a pris la parole. Il leur a dit que quand Ariana avait six ans, la famille Dumbledore vivait à Godric's Hollow et elle a été attaquée par trois adolescents moldus, qui ont essayé de la violer de force et que par la suite sa magie s'est tournée vers l'intérieur et l'a rendue folle, explosant hors d'elle car elle ne pouvait pas le contrôler. Aberforth a révélé cela à son père Percival, qui a poursuivi furieusement les garçons qui ont blessé sa fille, les attaquant tous avec le Cruciatus Curse et a été enfermé à Azkaban pour cela par le ministère de la Magie, lorsque la voisine de la famille Bathilda Bagshot a été témoin de l'événement et a alerté le ministère. ⎛]

Le reste de la famille a été déplacé par la mère d'Aberforth, Kendra Dumbledore, et Percival est décédé à Azkaban. Albus était souvent trop occupé pour Ariana, alors elle préférait Aberforth. Aberforth pouvait la faire manger quand elle refusait, et il pouvait la calmer quand elle était dans l'une de ses rages mentales. Puis, quand Ariana avait quatorze ans, elle a accidentellement tué sa mère. La mort de Kendra a obligé Albus à mettre ses rêves de côté et à s'installer à la tête de la famille. ⎛]

Aberforth a déclaré qu'Albus s'était bien débrouillé pendant quelques semaines - jusqu'à ce que Gellert Grindelwald, le neveu de Bathilda Bagshot, arrive. C'était quelqu'un de presque aussi brillant et talentueux qu'Albus et donc Albus et Gellert devinrent instantanément les meilleurs amis en particulier, en raison de leur obsession commune pour l'égalité magique concernant les sorciers et les moldus. Ariana a été négligée alors que les deux planifiaient un nouvel ordre sorcier secret, voulant mettre fin au Statut international du secret sorcier et créer une monarchie mondiale où les deux mondes vivaient ensemble en harmonie permanente. Après quelques semaines de cela, Aberforth les a confrontés tous les deux au sujet de leur traitement de sa sœur, ce qui a mis Grindelwald en colère. Il y a eu une dispute et Grindelwald a soumis Aberforth au Cruciatus Curse. Albus a essayé d'arrêter Grindelwald, et les trois garçons ont commencé à se battre férocement. Lorsque les malédictions se sont arrêtées, Ariana gisait morte par une main inconnue. ⎛]

Ariana laissant son portrait

Aberforth a ensuite de nouveau dit à Harry de se cacher, mais Harry savait qu'en temps de guerre, il fallait parfois penser au plus grand bien. Harry dit à Aberforth qu'Albus lui avait appris comment finir Tu-Sais-Qui, et qu'il allait continuer jusqu'à ce qu'il réussisse, ou qu'il meure. Il a également dit à Aberforth que peu importe ce qu'Albus avait fait ou avait été dans le passé, il ne l'était pas à l'époque où Harry le connaissait. Harry a dit qu'il n'était pas intéressé par ce qui s'était passé entre Albus et Aberforth, qu'il aimait Albus de tout son cœur et de tout son esprit, et il a également réprimandé Aberforth pour avoir abandonné l'espoir quand c'était le plus nécessaire. Rajeuni et inspiré par la bravoure d'Harry, Aberforth s'est approché du portrait d'Ariana et a dit "Vous savez ce qu'il faut faire" Elle a souri et a marché le long de ce qui semblait être un long tunnel peint derrière elle. Aberforth a dit qu'il n'y avait qu'un seul moyen sûr d'entrer à Poudlard qui était inconnu des Mangemorts. "

Un petit point blanc est soudainement apparu au bout du tunnel peint, et maintenant Ariana revenait vers eux, devenant de plus en plus grosse à mesure qu'elle arrivait, avec quelqu'un d'autre boitant à côté d'elle. Les deux personnages ont grandi jusqu'à ce que le tableau se balance sur le mur comme une porte et que l'entrée d'un véritable tunnel soit révélée. Du tunnel et sur la cheminée vint un Neville Londubat gravement meurtri et battu, qui poussa un rugissement d'enthousiasme en voyant Harry et déclara qu'il savait qu'Harry viendrait, car ce n'était qu'une question de temps. Neville a ensuite dit au trio que Poudlard avait beaucoup changé sous le nouveau régime maléfique. Ζ]

Entrer dans le château

Neville conduisit ensuite Harry, Hermione et Ron à un coin et en haut d'un escalier raide qui menait à une porte. Alors qu'Harry suivait, il entendit Neville appeler des personnes invisibles, annonçant l'arrivée d'Harry, et lui, Ron et Hermione furent bientôt engloutis, étreints, pilonnés dans le dos, par ce qui semblait être plus de vingt personnes. Ζ]

Les membres de l'AD accueillent à nouveau Harry le 1er mai 1998

Neville dit à tout le monde de se calmer, et Harry vit qu'ils étaient dans une énorme pièce avec de nombreux hamacs multicolores accrochés au plafond. Les murs étaient recouverts de tentures de tapisserie lumineuse : le lion de Gryffondor en or, blasonné sur l'écarlate, le blaireau noir de Poufsouffle, sur fond jaune et l'aigle de bronze de Serdaigle, sur bleu. Il y avait des bibliothèques bombées, quelques manches à balai appuyés contre les murs, et dans le coin, une grande radio avec un boîtier en bois. Neville révéla qu'ils étaient dans la salle sur demande, qui s'était agrandie à mesure que l'armée de Dumbledore arrivait. Seamus Finnigan a dit au trio que l'AD s'était caché là-bas pendant près de deux semaines, car ni le directeur Snape ni les Carrow ne pouvaient entrer. Le passage vers le pub était apparu alors que les étudiants avaient faim, car la nourriture était l'une des rares choses que la chambre ne pouvait pas fournir. La pièce n'arrêtait pas de faire plus de hamacs au fur et à mesure qu'ils étaient nécessaires. Harry reconnut Lavender Brown, les deux jumelles Patil, Terry Boot, Ernie Macmillan, Anthony Goldstein et Michael Corner. Ζ]

Neville, qui était devenu le chef du groupe, a déclaré qu'il avait utilisé les galions qu'Hermione avait ensorcelés au cours de leur cinquième année pour se souvenir de tous les D.A., et bien sûr, après D.A. des membres tels que les jumeaux Weasley ont commencé à arriver par le tunnel de Hog's Head. Ζ]

L'armée de Harry et Dumbledore se prépare à renverser le régime des mangemorts à Poudlard

Neville avait informé un certain nombre d'entre eux qu'il était temps de retourner à Poudlard pour se battre et aider Harry à trouver tout ce dont il avait besoin. Quand Harry réalisa à quel point ils lui étaient loyaux, il accepta de l'aide, leur disant que Voldemort était en route pour Poudlard et que lui, Harry, avait besoin de trouver quelque chose dans le château. Lorsqu'il a posé des questions sur les artefacts associés à Rowena Serdaigle, Harry a été informé de son diadème perdu, et il a décidé que c'était presque certainement ce que Voldemort aurait utilisé pour son Horcruxe. Ζ]

Luna Lovegood a emmené Harry dans la salle commune de Serdaigle pour voir une statue de Rowena portant le diadème afin qu'il sache quoi chercher. Ils ont ainsi été attrapés par Alecto Carrow, qui a invoqué Voldemort au moyen de la Marque des Ténèbres sur son bras avant d'être assommé par Luna. Amycus Carrow et le professeur McGonagall arrivèrent alors dans la pièce. Amycus a décidé qu'il blâmerait l'invocation (apparemment inutile) de Voldemort par Alecto sur les étudiants. McGonagall a refusé de lui permettre de mettre ses élèves en danger, le faisant lui cracher au visage de colère. Harry, indigné, utilisa le Cruciatus Curse sur lui, se révélant à McGonagall. Β]

L'éviction de Severus Rogue

McGonagall envoya trois messagers chats Patronus pour invoquer les autres directeurs de maison et partit pour la Grande Salle avec Harry et Luna la suivant de près. Alors qu'ils descendaient de la tour Serdaigle, ils rencontrèrent le directeur Snape dans le hall. Il jetait continuellement ses yeux autour, soupçonnant peut-être qu'Harry était à proximité. Lorsqu'on lui a demandé ce qu'elle faisait là, McGonagall a affirmé qu'elle avait entendu une perturbation. Elle était évasive lorsqu'on l'interrogea sur Harry, puis lança sa baguette dans les airs. Rogue, plus rapide, détourna son charme. Elle agita ensuite sa baguette vers une torche accrochée au mur, la faisant s'envoler de son support. Β]

Minerva McGonagall affronte Severus Rogue avant le début de la bataille

Les flammes devinrent un anneau de feu qui remplit le couloir et vola comme un lasso vers Rogue. Snape transforma les flammes descendantes en un grand serpent noir que McGonagall fit fumer et se transforma en un essaim de dagues, qu'elle dirigea vers lui. Le directeur tira une armure devant lui, dans laquelle les dagues s'enfoncèrent avec des cliquetis résonnants. Β]

Filius Flitwick et Pomona Sprout accoururent au secours de McGonagall avec un Slughorn soufflant à la traîne. Flitwick leva sa baguette, ensorcelant l'armure pour attaquer Rogue en l'écrasant. En infériorité numérique, Rogue renvoya l'armure contre ses assaillants et se précipita dans une salle de classe déserte, où un fort fracas se fit entendre. Poursuivant, McGonagall a crié, "Lâche!" Dévoilés, Harry et Luna se précipitèrent à l'intérieur pour découvrir que Rogue s'était enfui en sautant par la fenêtre sous la forme d'un jet de fumée noire. Β]

Harry pensait que Rogue était sûrement mort, mais McGonagall commenta amèrement que, contrairement à Dumbledore, Rogue avait une baguette et avait appris quelques tours de son maître, Voldemort. Harry vit une grande silhouette en forme de chauve-souris planer à travers la cour de l'école. Harry glissa à nouveau dans l'esprit de Voldemort et vit un lac rempli d'Inferi. Voldemort bondit du bateau dans une rage meurtrière, se dirigeant vers Poudlard. Β]

Préparatifs pour la bataille

De puissants enchantements protecteurs placés autour du château

McGonagall ordonna alors d'amener les étudiants dans la Grande Salle. Là, McGonagall et Kingsley Shacklebolt ont annoncé que les étudiants en âge de se battre pourraient rester s'ils le voulaient, tandis que les étudiants plus jeunes seraient évacués par Poppy Pomfrey et Argus Filch par le passage à travers l'auberge de Hog's Head. Les professeurs ont placé des charmes défensifs et des sorts autour de Poudlard pour repousser Voldemort, bien qu'ils savaient tous que peu importe la protection qu'ils donnaient, Voldemort finirait par le pénétrer. Alors que le château de Poudlard était fortifié, Harry a interrogé Flitwick sur le diadème de Serdaigle, mais Flitwick l'a informé qu'il n'avait pas été vu "de mémoire d'homme". Pendant ce temps, McGonagall a enchanté les statues et les armures de l'école pour aider à défendre le château et a ordonné à Rusard d'invoquer Peeves l'esprit frappeur pour aider à la défense. Β]

Minerva dit aux armures de défendre Poudlard

Lorsque Harry et Luna sont retournés dans la salle sur demande, ils ont découvert qu'encore plus de personnes étaient arrivées, notamment : Kingsley Shacklebolt, Remus Lupin, Oliver Wood, Katie Bell, Angelina Johnson, Alicia Spinnet, Bill Weasley, Fleur Delacour, Arthur Weasley et Molly Weasley. Fred Weasley avait alerté l'armée de Dumbledore, et ils, à leur tour, invoquèrent l'Ordre du Phénix. Alors que les étudiants plus jeunes étaient évacués, une dispute a éclaté à propos de Ginny Weasley, mineure, qui voulait aider à se battre. Sa mère finit par céder au point de permettre à Ginny de rester à Poudlard si elle restait dans la Salle sur Demande. Le fils séparé des Weasley, Percy, arriva soudainement et s'excusa bruyamment auprès de sa famille pour ne pas les avoir soutenus, les Weasley lui pardonnèrent immédiatement. En regardant autour de lui, Harry se demanda où étaient Ron et Hermione. Ginny lui dit qu'ils s'occupaient de quelque chose ayant à voir avec une salle de bain, laissant Harry perplexe. Β]

Des armures transfigurées stationnées devant le château

L'Ordre du Phénix et les professeurs se sont mis d'accord sur un plan de bataille et commencent à se diviser en groupes. Alors que la tension monte au cours de la bataille qui approche, Harry cherche anxieusement dans la pièce à la recherche de Ron et Hermione, qui étaient toujours portés disparus. Β]

Première moitié de la bataille

L'ultimatum de Voldemort

Pansy Parkinson exhorte les étudiants à remettre Harry à Voldemort

Soudain, la voix magiquement amplifiée de Voldemort résonna dans le hall et fut entendue dans tout Poudlard et Pré-au-Lard. Voldemort a informé l'école que s'ils lui livraient Harry avant minuit, personne dans l'école ne serait blessé. Pansy Parkinson, repérant Harry, se leva et cria pour que quelqu'un l'attrape. Toute la Maison Gryffondor se leva en masse, presque immédiatement suivie par tous Serdaigle et Poufsouffle, et tandis que l'un d'eux tirait leurs baguettes, indiquant leur volonté de se battre pour Harry. Le professeur McGonagall a annoncé que toute la maison de Serpentard serait évacuée, suivie par les autres maisons, par le passage à travers l'auberge de Hog's Head, bien que ceux d'âge soient invités à rester s'ils le souhaitaient bien qu'aucun Serpentard ne soit resté, un certain nombre de Serdaigle plus âgés, un le quart de Poufsouffle et la moitié de Gryffondor restaient à combattre. Poussé par le professeur McGonagall, Harry repartit à la recherche de l'Horcruxe. En descendant un couloir vide, il a commencé à paniquer - il n'a aucune idée où chercher l'Horcruxe ou où étaient Ron et Hermione. Bien que tous les mineurs devaient être évacués, deux étudiants connus, Colin Creevey et Ginny Weasley, tous deux âgés de 16 ans, se sont faufilés sur le champ de bataille, défiant directement l'évacuation ordonnée. ΐ]

Le terrain de Quidditch est détruit par les mangemorts pendant la bataille de Poudlard

Alors que les défenseurs de Poudlard se préparaient à repousser Voldemort afin qu'Harry puisse terminer sa recherche de l'objet de Serdaigle, les Mangemorts lancèrent des attaques sur le château mais furent empêchés d'entrer. Les défenseurs de Poudlard ont réussi à repousser les mangemorts en utilisant un éventail de tactiques : le professeur Sprout et Neville prévoyaient d'utiliser des plantes dangereuses des serres contre les mangemorts, comme des mandragores sur les murs, le piège du diable, les tentacules venimeux et les gousses Snargaluff , ainsi que les armures ensorcelées et les duels à la baguette. Tout le château fut secoué par la force des enchantements sinistres des mangemorts, et Harry rencontra Aberforth Dumbledore et Rubeus Hagrid, son chien de chasse Fang et son demi-frère géant, Grawp, alors qu'ils se joignaient à la défense du château contre les mangemorts. Pendant les duels, des portraits accrochés aux murs, dont celui de Sir Cadogan, se précipitaient entre leurs toiles criant des nouvelles d'autres parties du château ou donnant des encouragements aux combattants. ΐ]

Escarmouche sur le pont de bois

Ginny et d'autres étudiants sous le pont de bois attendent de voir si Neville a survécu à son explosion

Après que Scabior ait testé s'il était sûr de traverser les protections maintenant brisées, les Snatchers ont chargé dans le pont de bois. Alors que Neville courait pour la cour de la tour de l'horloge, il a brièvement affronté Scabior avant de lancer un sort qui a rebondi dans les poutres en bois produisant une grande explosion du côté jardin du cadran solaire du pont de bois. ⎜]

Alors que les Snatchers tombaient dans le ravin en contrebas, Neville se jeta sur la partie non explosée du pont, se tenant aux poutres en bois intactes, comme Ginny Weasley, Seamus Finnigan, Cho Chang, Ernie Macmillan, Leanne, Padma Patil et Nigel Wolpert réussi à l'aider à se relever. ⎜]

Attaque au viaduc

Alors que les géants pénétraient dans le viaduc, la cour du viaduc fut sous le feu des malédictions des mangemorts, faisant exploser une grande partie du cloître. Les armures luttèrent contre les géants du Viaduc, réussissant à atteindre le premier étage, mais elles aussi furent sous le feu des Mangemorts. ⎜]

Deux géants sont morts au cours de cet assaut, l'un étranglé par les vignes Devil's Snare placées par le professeur Chourave et l'autre abattu par les armures. ⎜]

Escarmouche aux remparts des quads

Arthur Weasley et Kingsley affrontent des mangemorts sur les remparts du Quad

Alors que les géants se débattaient avec les armures ensorcelées du Viaduc, les Mangemorts commencèrent à lancer des malédictions dans la Cour du Viaduc et sur les remparts autour du Quad. ⎜]

Dans le cadre des remparts brisés, un Mangemort a réussi à transplaner dans l'ensemble des passerelles sur lesquelles les membres de l'Ordre du Phénix ont lancé des sorts. Le Mangemort a tiré un sortilège mortel, tuant un sorcier, puis en a tiré un autre sur Arthur Weasley, qui a répondu avec son propre sort rouge qui a verrouillé les deux dans la bataille. ⎜]

Alors qu'un autre Mangemort chauve (peut-être Jugson) tentait de transplaner à travers l'une des fenêtres, il fut repéré par Kingsley Shacklebolt, qui le frappa avec un sort d'inversion de vitesse qui l'arrêta net puis le renvoya vers sa mort. ⎜]

Rechercher le diadème

La Dame grise, ou Helena Serdaigle, le fantôme de la maison Serdaigle avec Harry

Alors que la bataille faisait rage, Harry réfléchit aux emplacements possibles de l'Horcruxe lié à Serdaigle. Tout ce que quiconque semblait associer à Serdaigle était le Diadème perdu, mais personne n'avait vu le diadème de mémoire d'homme. A cette pensée, Harry décida de demander à un fantôme, car ils étaient là depuis bien plus longtemps que n'importe qui d'autre. Harry trouva Nick presque sans tête et lui demanda où il pourrait trouver le fantôme de la maison Serdaigle. Quelque peu vexé qu'Harry ne veuille pas de son aide, Nick a souligné la Dame Grise, et Harry l'a finalement poursuivie et lui a demandé si elle savait quelque chose à propos du diadème. Après avoir gagné sa confiance, elle a révélé qu'au cours de sa vie, elle était la fille de Rowena Serdaigle, Helena, et qu'elle a volé le diadème à sa mère pour se rendre plus intelligente. ΐ]

Les mangemorts attaquent Poudlard et Voldemort brise le bouclier

Elle a révélé qu'elle avait caché le diadème dans un arbre creux dans une forêt en Albanie, et elle a également admis avec honte en avoir parlé à un autre étudiant, de nombreuses années auparavant. Harry pensait en privé que la Dame Grise n'était qu'une des nombreuses personnes qui avaient été trompées par les charmes de Tom Jedusor. Harry supposa que Voldemort avait trouvé le diadème en Albanie et l'avait ramené à Poudlard pour le cacher la nuit où il avait demandé à Dumbledore le poste de Défense contre les forces du mal. Harry se souvint alors que Voldemort opérait seul et avait peut-être été assez arrogant pour penser qu'il avait seul découvert le secret de Poudlard de la Salle sur Demande. Harry sut immédiatement que Voldemort y avait caché le Diadème perdu. ΐ]

Hermione Granger et Ron Weasley dans la Chambre des Secrets se préparent à détruire la coupe d'Helga Poufsouffle

De retour dans la salle sur demande, Harry y trouva Ron et Hermione. Ils l'ont informé que Ron avait ouvert la Chambre des Secrets en imitant le langage Fourchelangue qu'Harry avait fait pour ouvrir le Médaillon Horcruxe, et Hermione avait récupéré plusieurs crocs de Basilic, en utilisant l'un d'eux pour détruire la Coupe d'Helga Poufsouffle, l'un des Horcruxes et récupérer le d'autres pour détruire tous les futurs Horcruxes qu'ils ont trouvés. Réunis, le trio se rendit dans la Salle sur Demande pour rechercher l'Horcruxe. ΐ]

Ginny était à l'intérieur, avec Tonks et Mme Londubat (la grand-mère de Neville) qui avait bouclé le tunnel menant à l'auberge de Hog's Head. Les trois femmes partirent bientôt pour rejoindre la bataille, afin que le trio change le décor de la Salle sur Demande. Quand Ron dit qu'il voulait avertir les elfes de maison, une Hermione ravie se jeta dans les bras de Ron, l'embrassant. Il l'embrassa en retour, leurs sentiments tacites enfin partagés. Le trio entra ensuite dans la Salle sur Demande, qu'Harry avait rouverte en tant qu'entrepôt de stockage de déchets où Voldemort avait placé le diadème. ΐ]

Salle sur demande

Hermione Granger et Ron Weasley fuient les immenses flammes

Harry, Ron et Hermione se séparèrent pour chercher le diadème dans les monticules d'objets cachés. Comme Harry l'a trouvé, cependant, il a été acculé par Draco Malfoy et ses acolytes, Vincent Crabbe et Gregory Goyle. Un duel féroce éclata. Hermione trouva Harry et ses ennemis et lança un sort étourdissant sur Crabbe, qui l'aurait touché si Malfoy ne l'avait pas écarté, et Crabbe répondit par un sort de mort qu'Hermione esquiva. Furieux que Crabbe ait réellement tenté de tuer, Harry lança un sort étourdissant sur Crabbe, qui fit tomber par inadvertance la baguette de Malfoy de sa main avant de lancer un deuxième sortilège mortel sur Ron, qui poursuivit avec rage tandis que Goyle était désarmé par Harry et étourdi par Hermione. Tentant de les détruire, Crabbe a déchaîné Fiendfyre, mettant le feu à la pièce. Les flammes ont commencé à brûler les multiples objets dans la pièce. ΐ]

Alors que le feu maudit consumait toute la pièce, Crabbe était perdu parmi les flammes, semblant maintenant terrifié car il n'avait aucun contrôle sur les flammes. Harry repéra de vieux balais et afin d'échapper à la conflagration, les monta pour s'échapper. Alors qu'ils partaient, Harry vit Malfoy et Goyle toujours inconscient et les sauva. Il a ensuite vu le diadème être jeté par le Fiendfyre et l'a également saisi, puis il s'est dirigé vers la porte. Ils ont manqué de peu d'être tués par l'enfer, et en sortant de la pièce, ils se sont effondrés sur le sol du couloir. Alors qu'ils s'envolaient dans le couloir, la porte se referma derrière eux et disparut. A présent atterri, Harry regarda le diadème émettre un léger cri puis s'effondrer dans sa main. Hermione a ensuite mentionné que Fiendfyre était l'une des rares choses capables de détruire les Horcruxes. ΐ]

Aberforth avec Leanne, Ginny, Padma, Romilda, Seamus et Katie pendant la bataille de Poudlard

Harry réalisa qu'il était minuit et que les forces de Voldemort avaient pénétré les limites du château. Les mangemorts, basés sur la forêt interdite, sont venus en grand nombre. Des malédictions, des sorts maléfiques volaient dans toutes les directions, illuminant le ciel de vert et de rouge. Draco et Goyle ont disparu dans la bataille, et le trio a rencontré plusieurs sorciers et sorcières en duel. ΐ]

Le trio était rejoint par Fred Weasley et Percy Weasley, chacun affrontant un Mangemort séparé. Le capuchon du Mangemort affronté par Percy a glissé, révélant que l'adversaire était Pius Thicknesse, le ministre de la Magie sous la malédiction de l'Imperium par les Mangemorts, et Percy l'a frappé avec un sort d'oursin, lui disant de considérer cela comme sa démission, tandis que l'adversaire de Fred s'est effondré sous trois sorts étourdissants distincts. Le moment où le danger semblait à distance, cependant, s'est terminé lorsqu'une énorme explosion a brisé le mur, faisant éclater un côté du château. Alors qu'Harry et Hermione se débattaient dans les décombres pour voir ce qui s'était passé, ils ont réalisé avec horreur que Fred était mort. Cherchant à protéger le corps de Fred contre d'autres dommages ou profanations, Harry et Percy ont fourré son corps dans une crevasse, et Percy les a laissés dans la bataille, pourchassant le Mangemort Augustus Rookwood. Γ]

Atteindre la cabane hurlante

Les acromantules se joignent à la bataille en fanfare

Alors que le trio et Percy se tenaient horrifiés à l'idée que Fred soit tué, d'autres malédictions leur sont venues de l'obscurité après qu'un corps soit tombé dans le trou soufflé dans le côté de l'école.Alors qu'Harry, Ron et Hermione essayaient de faire en sorte que Percy cesse de s'accrocher à son frère mort pour qu'ils puissent se mettre hors de danger, une Acromantule (l'un des descendants d'Aragog) essayait de grimper à travers l'énorme trou dans le mur, mais Ron et Harry l'a fait sauter à l'envers avec un sort combiné. Cependant, de plus en plus d'araignées grimpaient sur le côté du bâtiment, chassées de la forêt interdite par les mangemorts, qui décidèrent de l'utiliser comme base. Γ]

Harry regarda dans l'esprit de Voldemort sur les instructions d'Hermione pour voir où lui et Nagini étaient. Harry découvrit par la suite qu'il était dans la Cabane Hurlante, sans même se battre, et avait ordonné à Lucius Malfoy de trouver Severus Rogue et de l'amener à la cabane. Γ]

Harry, Ron et Hermione dévalant l'escalier de marbre

Se retirant de l'esprit de Voldemort, Harry informa les deux autres de ce qu'il avait vu et les deux décidèrent qui devait aller à la Cabane pour tuer Nagini. Avant qu'ils ne parviennent à un arrangement, la tapisserie en haut de l'escalier sur lequel ils se tenaient a été déchirée par deux Mangemorts masqués. Hermione cria Glisseo, provoquant l'aplatissement des escaliers en un toboggan. Harry, Ron et Hermione dévalèrent, traversèrent la tapisserie en bas et heurtèrent le mur opposé. Alors que les Mangemorts accéléraient la glissade après eux, Hermione lança le sortilège de durcissement, faisant se transformer la tapisserie en pierre et les Mangemorts s'effondrèrent alors qu'ils la frappaient. Ils se retournèrent et virent le professeur McGonagall menant un groupe de bureaux enchantés pour galoper devant eux dans la mêlée, ordonnant au combat avec un cri de "CHARGE!". Les trois enfilèrent la cape d'invisibilité et descendirent l'escalier suivant en courant. Γ]

Le trio, invisible, se retrouva dans un couloir rempli de duellistes, de Mangemorts masqués et démasqués combattant étudiants et professeurs. Dean Thomas était face à face avec Antonin Dolohov, tandis que Parvati Patil combattait Travers. Alors que Harry, Ron et Hermione se tenaient prêts à aider, Peeves passa au-dessus d'eux, laissant tomber des gousses de Snargaluff sur les Mangemorts, dont la tête était engloutie dans des tubercules verts frétillants. Cependant, certaines des racines vertes visqueuses ont frappé la cape au-dessus de la tête de Ron, et voyant les tubercules suspendus dans les airs, un Mangemort a informé ses compagnons qu'il y avait une personne invisible. En utilisant la distraction temporaire, Dean a lancé un sort étourdissant sur le mangemort et Dolohov a reçu un sortilège de liaison corporelle par Parvati avant qu'il ne puisse réagir. Γ]

Fouillant à travers les combattants, Harry, Ron et Hermione virent Draco Malfoy sur le palier supérieur suppliant un Mangemort qu'il était de leur côté. Harry étourdit le Mangemort et Ron frappa Draco sous la cape, faisant remarquer que c'était la deuxième fois qu'ils le sauvaient ce soir-là. Il y avait plus de duels partout dans les escaliers et dans le hall d'entrée : Yaxley était près des portes d'entrée en combat avec Filius Flitwick, et un Mangemort masqué affrontait Kingsley Shacklebolt juste à côté d'eux. Harry dirigea un sort étourdissant sur le mangemort masqué, mais il manqua et frappa presque Neville Londubat, qui émergea avec des brassées de tentacules venimeux, qui commença joyeusement à attaquer les mangemorts. Γ]

Greyback ravage et tue Lavender Brown

Alors que Harry, Ron et Hermione descendaient l'escalier de marbre, le sablier utilisé pour enregistrer les points de la maison de Serpentard a été brisé et a renversé ses émeraudes partout. À ce moment, deux corps sont tombés du balcon au-dessus de leur tête, et Fenrir Greyback a accéléré vers l'un des morts pour y enfoncer ses dents. Hermione l'a jeté en arrière de Lavender Brown, et alors qu'il luttait pour se lever, il a été frappé à la tête avec un boule de cristal lancée par le professeur Trelawney, qui en a lancé une autre à travers une fenêtre avec un mouvement semblable à celui d'un service de tennis. Γ]

L'un des géants de Voldemort rejoint la bataille de la cour

À ce moment, les portes d'entrée s'ouvrirent et les araignées gigantesques se frayèrent un chemin. Paniqués à la vue des arachnides massifs, les duellistes rompirent le combat et, alliés temporaires, lancèrent des sorts à la fois mortels et non mortels dans la masse des araignées. Hagrid est allé vers les araignées en criant pour que les gens ne leur fassent pas de mal, et il a disparu au milieu d'eux alors que les araignées s'éloignaient de l'assaut des sorts qui leur étaient tirés. Alors qu'Harry courait après lui, un pied monumental faillit l'écraser. Levant les yeux, il vit qu'il appartenait à un géant de vingt pieds de haut, qui se mit à fracasser un poing à travers une fenêtre supérieure. Grawp arriva en titubant au coin de la rue, et les deux géants se lancèrent sauvagement l'un contre l'autre. Γ]

Détraqueurs attaquant et repoussés par les défenseurs de Poudlard

Le trio s'enfuit des géants, et alors qu'ils étaient à mi-chemin vers la forêt, une centaine de Détraqueurs glissa vers eux, suçant le bonheur d'Harry alors qu'ils avançaient Hermione et les Patronus de Ron vacillèrent et moururent. Rempli de désespoir les neuf derniers mois les avaient amenés avec la perte de Fred, Harry se félicita presque de l'oubli qui viendrait avec le baiser d'un Détraqueur, mais un lièvre argenté, un sanglier et un renard passèrent en flèche et empêchèrent l'approche des Détraqueurs. Luna Lovegood, Ernie Macmillan et Seamus Finnigan étaient arrivés pour les sauver. Avec le plus grand effort que cela lui ait jamais coûté, Harry réussit à conjurer son cerf Patronus, et les Détraqueurs se dispersèrent pour de bon. Γ]

Étudiants et enseignants fuyant l'assaut imminent des Mangemorts

Le trio sprinta vers le Saule Cogneur, l'entrée de la Cabane, sachant que détruire le serpent et vaincre Voldemort était le seul moyen d'y mettre fin. Haletant et haletant sur leur sprint, le trio a atteint l'arbre et a essayé de trouver le nœud unique dans le dos qui paralyserait les branches. Ron se demanda où était Pattenrond quand ils auraient pu utiliser son aide mais Hermione lui rappela qu'il était un sorcier. Il a donc utilisé un charme de lévitation pour faire voler une brindille et frapper l'endroit près des racines, arrêtant instantanément les branches qui se tordent. Bien qu'Harry ait eu des doutes sur le fait de conduire Ron et Hermione exactement là où Voldemort s'attendait à ce qu'il aille, il s'est rendu compte que la seule façon d'avancer était de tuer le serpent, le trio a rampé le long du passage secret souterrain qui menait à la Cabane Hurlante. Γ]

La mort de Rogue

Avant d'atteindre le bout du tunnel, Harry mit la cape d'invisibilité et éteignit sa baguette allumée. Il entendit alors des voix venant de la pièce juste devant lui, étouffées par une caisse bloquant le tunnel. Harry vit à travers le petit espace entre la caisse et le mur Nagini, tourbillonnant et s'enroulant dans sa sphère enchantée flottante protectrice, et une main blanche aux longs doigts jouant avec une baguette. Γ]

Rogue, à quelques centimètres de l'endroit où Harry était accroupi, caché, a dit à Voldemort que la résistance du château s'effondrait, et Voldemort a dit à Rogue qu'il n'était pas nécessaire que Rogue retourne dans la mêlée. Snape proposa d'amener Potter à Voldemort dans la Cabane Hurlante, mais Voldemort refusa, changeant de sujet en disant que la Baguette de Sureau n'avait fait que sa magie habituelle, qu'elle n'avait pas révélé les pouvoirs légendaires et extraordinaires qu'elle possédait. Snape a ensuite supplié Voldemort de le laisser retourner à la bataille et de trouver Potter, mais Voldemort a de nouveau refusé, disant que le garçon viendrait à lui, car il détesterait voir ses amis mourir pour lui en se rendant était le seul moyen de l'arrêter. . Voldemort a dit que ses instructions à ses mangemorts avaient été parfaitement claires : capturer Potter vivant. Alors qu'ils pouvaient tuer autant de ses amis qu'ils le voulaient, ils ne devaient pas tuer le garçon. Γ]

Snape protesta, souhaitant revenir et ramener Voldemort le garçon, mais Voldemort refusa une fois de plus avec colère et demanda à Snape pourquoi les deux baguettes qu'il avait utilisées, sa propre baguette et celle de Lucius Malefoy, avaient échoué lorsqu'on lui avait ordonné de tuer Harry. Voldemort a dit à Rogue qu'après l'échec des deux baguettes, il avait cherché la baguette de sureau, le bâton de la mort, la baguette du destin, il l'avait prise de la tombe d'Albus Dumbledore. Rogue supplia à nouveau d'aller voir le garçon, mais Voldemort l'ignora et dit à Rogue qu'il s'était demandé pourquoi la Baguette de Sureau refusait d'être ce qu'elle devrait être, et qu'il croyait qu'il avait maintenant la réponse. Γ]

Voldemort a dit à Rogue qu'il avait été un serviteur précieux et fidèle et qu'il regrettait ce qu'il avait dû faire. Voldemort a dit à Rogue que la Baguette Ancienne ne pouvait pas le servir correctement parce qu'il n'était pas le vrai maître de la baguette, que la baguette appartenait au sorcier qui avait tué son dernier propriétaire. Croyant à tort que Rogue avait gagné l'allégeance de la baguette en tuant Albus Dumbledore, Voldemort supposa que tant que Rogue vivrait, la Baguette Ancienne ne lui appartiendrait jamais vraiment. Ainsi, Voldemort croyait que Rogue devait mourir pour que Voldemort puisse devenir le véritable maître de la Baguette Ancienne. Γ]

Nagini tuant Rogue sur ordre de Voldemort

Snape essaya d'expliquer la situation, mais Voldemort balaya l'air avec la baguette de sureau avant qu'il ne puisse finir, et la cage de Nagini commença à rouler dans les airs. hurla Rogue alors que la sphère protectrice enveloppait sa tête et ses épaules. Sans remords, Voldemort ordonna à Nagini de tuer Rogue en Fourchelangue. Rogue cria tandis que les crocs de Nagini lui transperçaient le cou. Croyant que la baguette ferait maintenant vraiment tout ce qu'il voulait, il la pointa vers la cage étoilée tenant le serpent et le fit dériver vers le haut, au-dessus de Rogue, qui tomba latéralement sur le sol avec du sang jaillissant des blessures dans son cou. Sans un regard en arrière, Voldemort sortit de la pièce avec le grand serpent flottant après lui dans sa grande sphère protectrice. Γ]


Après que Voldemort ait quitté la cabane avec Nagini, Harry pointa sa baguette vers la caisse bloquant sa vue, la faisant s'élever d'un pouce dans les airs et dériver sur le côté. Harry entra dans la pièce, ne sachant pas pourquoi il s'approchait du mourant, ne sachant pas quoi ressentir en voyant le visage blanc de Rogue et pendant que Rogue essayait de panser la blessure sanglante à son cou. Harry enleva la cape d'invisibilité et regarda l'homme qu'il détestait, et les yeux noirs de Rogue s'écarquillèrent en voyant Harry et essaya de parler. Alors qu'Harry se penchait sur lui, Rogue saisit le devant de la robe d'Harry et le tira contre lui. Γ]

Snape, à peine vivant, a dit à Harry de "prendre", et pendant qu'il le faisait, des volutes bleu argenté, ni gaz ni liquide, jaillissaient de sa bouche, de ses oreilles et de ses yeux. Hermione conjura un flacon de cristal à partir de rien, et Harry souleva la substance argentée dans le flacon avec sa baguette. Quand le flacon fut plein, la prise de Rogue sur les robes de Harry se relâcha et il demanda à regarder dans les yeux verts de Harry. Les yeux verts de Harry regardèrent les yeux noirs de Snape pendant un moment, avant que quelque chose dans les yeux de Snape ne disparaisse, la main tenant les robes de Harry tomba au sol, et la vie de Snape reflua. Γ]

Armistice d'une heure

La famille Weasley pleure le corps de Fred pendant l'armistice d'une heure

Peu de temps après la mort de Rogue, la voix magiquement amplifiée de Lord Voldemort a résonné une fois de plus dans tout le château, parlant à tout le monde à Poudlard, dans le village de Pré-au-Lard, et en particulier à Harry Potter, lui donnant une heure pour se rendre et menaçant de tuer tout le monde s'il ne se conformait pas. Par la suite, les défenseurs se sont regroupés et les nombreux blessés et morts gisaient dans la Grande Salle. Le professeur Trelawney a sangloté sur le corps d'un collègue décédé, tandis que Madame Poppy Pomfresh et l'infirmière Wainscott s'occupaient des blessés. ⎜] Harry a vu Fred Weasley, Remus Lupin et Nymphadora Tonks parmi les défunts. Le Trio est arrivé sur cette scène misérable par un tunnel. ⎝]

Les souvenirs de Rogue

Harry utilise la pensine de Dumbledore pour voir les souvenirs de Snape pendant l'armistice d'une heure

Incapable de supporter la vue et honteux des dommages qu'il avait causés, Harry courut au bureau du directeur, où tous les portraits étaient vides, et trouva la pensine de Dumbledore. Harry versa les souvenirs de Rogue dans la Pensine, et espérant brièvement échapper à son propre esprit, entra dans le bassin. Il s'est retrouvé dans une cour de récréation. Un jeune et petit garçon, qu'Harry reconnut comme étant Rogue, observait deux filles, Pétunia et Lily Evans, de derrière un petit buisson. Après que Lily ait montré d'étranges tours à sa sœur aînée, ignorant qu'elle faisait de la magie, Rogue émerge et informe Lily qu'elle est une sorcière et se moque de Pétunia en tant que moldue. Insultée d'être traitée de sorcière, Lily suit sa sœur indignée, laissant Rogue amèrement déçu. Il est évident qu'il prévoyait cela depuis un certain temps et que cela ne s'est pas passé comme il le souhaitait. ⎝]

Rogue parlant à Lily de la magie et du monde sorcier, alors qu'ils étaient enfants

La scène s'est dissoute et s'est reformée en une nouvelle : Rogue parlant à Lily de Poudlard et de la magie, y compris Azkaban et les Détraqueurs. Lorsque Lily a posé des questions sur les parents de Snape, il a dit qu'ils se disputaient toujours, révélant la vie familiale malheureuse de Snape. Lorsque Pétunia est apparue et a insulté Rogue, une branche d'arbre au-dessus s'est cassée et est tombée sur elle. Accusant Rogue d'avoir cassé la branche, Lily s'en va, le laissant misérable et confus. La scène s'est reformée à nouveau dans une mémoire différente. Snape se tenait sur les quais neuf et trois-quarts à côté d'une femme mince et amère que Harry reconnut comme la mère de Snape. Rogue fixait la famille de Lily. Pétunia et Lily se disputaient. Pétunia a appelé Lily un monstre pour être une sorcière, et Lily a rétorqué que Pétunia ne l'avait pas pensé quand elle a écrit au professeur Dumbledore, demandant l'admission pour aller à Poudlard. Une Pétunia embarrassée réalisa que Lily et Rogue avaient traversé sa chambre et lu sa lettre. Elle a commencé à les insulter et ils se sont séparés en mauvais termes et sont restés en mauvais termes. ⎝]

Rogue regarde Lily être triée dans la maison Gryffondor

La scène se reforme une fois de plus, et à l'intérieur du Poudlard Express, Rogue trouve un compartiment avec Lily et deux garçons. Elle était bouleversée par les paroles blessantes de sa sœur. Rogue commença à dire qu'elle n'était qu'une Moldue mais à la place, il annonça qu'ils allaient enfin à Poudlard. Quand il mentionne qu'elle ferait mieux d'être à Serpentard, l'un des garçons, le jeune James Potter, remarque avec mépris à son ami, Sirius Black, qu'il préfère partir plutôt que d'être à Serpentard, et préfère Gryffondor. Rogue s'est engagé dans une dispute avec Sirius et James, jusqu'à ce qu'une Lily indignée demande à Rogue de la suivre dans un compartiment différent. La scène s'est à nouveau dissoute dans la Grande Salle de Poudlard pendant la cérémonie de tri des Maisons. Lily a été répartie à Gryffondor, au grand désarroi de Rogue. Remus Lupin, Peter Pettigrew et James Potter sont également répartis à Gryffondor, rejoignant Sirius Black. Enfin, Rogue est envoyé à Serpentard. A la table des Serpentard, il reçoit une tape dans le dos d'un préfet, Lucius Malefoy. ⎝]

La scène changea et Lily et Rogue se disputèrent. Lily a dit qu'ils étaient toujours amis, bien qu'elle déteste les personnes avec qui Snape traîne, nommant spécifiquement Avery et Mulciber. Rogue réplique en mentionnant les problèmes que James Potter et ses amis causent et laisse entendre que Lupin est aussi un loup-garou. Le combat est résolu lorsque Rogue est satisfait lorsque Lily critique James comme un "toerag arrogantLa scène change pour la sixième fois et c'est le même souvenir qu'Harry avait vu auparavant lorsqu'il avait jeté un coup d'œil dans la Pensine de Rogue pendant leurs cours d'Occlumancie en cinquième année. Harry garde quelque peu ses distances, ne se souciant pas d'être à nouveau témoin de ce souvenir. Il se termine quand il entend Rogue crier "Sang-de-Bourbe" à Lily. La scène change pour la nuit devant la tour Gryffondor. Rogue avait des remords pour avoir appelé Lily une Sang-de-Bourbe et avait menacé de dormir devant l'entrée si elle n'était pas venue le voir. Malgré sa profondeur, des excuses désespérées, Lily en colère en a marre de Rogue et ne lui pardonnera pas, et désapprouve qu'il ait des amis avec des ambitions de Mangemort. Elle le quitte et la scène se dissout.

Dumbledore dans son bureau en train de parler à Rogue

Harry apprit alors que Rogue avait révélé la prophétie faite par Sybill Trelawney (ne sachant pas, au début, qu'elle faisait référence à Lily et à sa famille) à Voldemort, incitant le Seigneur des Ténèbres à attaquer les Potter pour tenter d'empêcher son accomplissement. Bien qu'il ait demandé à Voldemort d'épargner Lily, Rogue, craignant toujours pour sa sécurité, est allé voir Dumbledore et l'a supplié de protéger les Potter. Dumbledore accepta et s'assura qu'ils étaient placés sous le charme de Fidelius. En retour, Rogue est devenu un agent redoublé de l'Ordre du Phénix contre Voldemort, utilisant ses pouvoirs d'Occlumencie pour cacher sa trahison à son maître. Même avec ses efforts pour la protéger, Rogue s'est senti responsable de la mort de Lily lorsque les Potter ont été trahis par leur gardien du secret, Peter Pettigrew. ⎝]

La scène est passée au bureau de Dumbledore. Rogue, accablé de chagrin, était affalé sur une chaise avec un Dumbledore à l'air sinistre se tenant au-dessus de lui. Rogue a demandé pourquoi Dumbledore n'avait pas réussi à assurer la sécurité de Lily et de sa famille, Dumbledore a répondu qu'ils avaient fait confiance à la mauvaise personne, un peu comme lui lorsqu'il avait fait confiance à Voldemort pour épargner la vie de Lily. Il a dit que son fils, Harry, avait survécu. Rogue aurait souhaité être mort avec Lily, et Dumbledore lui a dit que s'il aimait vraiment Lily, il aiderait à protéger Harry au retour de Voldemort. Rogue accepta à contrecœur, faisant promettre à Dumbledore de ne jamais dire à personne qu'il protégeait le fils de James Potter, jamais. ⎝]

Rogue tenant le cadavre de Lily

Dans les souvenirs de Snape, Harry découvrit que Snape, toujours fidèle à Dumbledore à cause d'une promesse qu'il avait faite de son amour non partagé pour la mère de Harry, avait joué un double jeu dangereux, protégeant Harry et fournissant des informations à Dumbledore des Mangemorts tout en faisant semblant de être le lieutenant le plus fidèle de Voldemort toute sa vie en fournissant à Voldemort des informations que Dumbledore lui a demandé. Snape a cependant demandé à Dumbledore que son amour profond pour Lily (sa raison pour changer de camp) soit gardé secret. Dumbledore a accepté et il a gardé le secret pour le reste de sa vie. ⎝]

Albus Dumbledore peu de temps avant d'être maudit par l'anneau de Marvolo Gaunt

Les souvenirs de Rogue ont ensuite révélé que Dumbledore avait été affligé par une puissante malédiction lancée sur l'anneau de Marvolo Gaunt, l'un des Horcruxes de Voldemort, avant le début de la sixième année d'Harry à Poudlard. Bien que la connaissance de la magie noire de Snape lui ait permis de ralentir la propagation de la malédiction, la malédiction aurait finalement tué Dumbledore en un an. Dumbledore, conscient que Voldemort avait ordonné à Draco de le tuer, demanda à Snape de le tuer à la place comme un moyen d'épargner l'âme du garçon et d'empêcher sa propre mort autrement lente et douloureuse. Bien que Rogue ait été réticent, s'interrogeant même sur l'impact d'une telle action sur sa propre âme, Dumbledore a laissé entendre que ce genre de coup de grâce n'endommagerait pas l'âme d'un humain de la même manière qu'un meurtre mettrait heureusement fin à une vie est différent. Snape a finalement accepté de faire ce que le directeur avait demandé et un plan a été formé. ⎝]

"Lis. après tout ce temps?" "Toujours."

Le souvenir montrait à Albus Dumbledore disant à Rogue que, s'il y a un moment où Voldemort gardait Nagini magiquement protégé et toujours à sa vue, Rogue devait alors dire à Harry qu'il était un septième Horcruxe, créé par inadvertance par Voldemort et qu'Harry devait mourir pour pour que Voldemort soit tué. Snape se sentit trompé, contrarié que Dumbledore l'ait obligé à protéger le fils de Lily pour le faire mourir. Dumbledore a demandé si Snape avait appris à prendre soin de Harry, mais Snape a rejeté cette possibilité et a produit son Patronus, une biche blanc argenté. Dumbledore a demandé à Rogue, "Après tout ce temps?", auquel Rogue a répondu, "Toujours." ⎝]

De nombreux autres détails du comportement de Rogue ont également été révélés dans ces souvenirs : les scènes montraient également le portrait de Dumbledore disant à Rogue qu'il devait donner à Voldemort la date correcte du départ de Harry si Voldemort devait faire confiance à Rogue. Snape devait également suggérer aux leurres Potter d'utiliser la potion de polynectar à Mundungus Fletcher afin qu'Harry soit effectivement en sécurité. Il a ensuite été révélé que Snape, face à face avec Mundungus dans une taverne, avait utilisé un charme de Confundus sur Mundungus afin qu'il suggère d'utiliser plusieurs Potter et d'oublier de voir Snape ou qu'il en ait eu l'idée. ⎝]

La scène changea encore une fois, avec Rogue glissant sur un manche à balai la nuit pendant la Bataille des Sept Potiers. En avant se trouvent Lupin et George Weasley, déguisés en Harry. Snape jeta Sectumsempra sur un Mangemort pour l'empêcher de maudire Lupin, mais le sort manqua et frappa George à la place, lui coupant l'oreille. La scène se déplaça à nouveau dans la chambre de Sirius au 12, Place Grimmaurd. Rogue pleura en lisant la lettre de Lily à Sirius. Il prit la deuxième page contenant la signature de Lily, et arracha son image de la photo d'elle et Harry, puis partit. ⎝]

La mémoire de Rogue menant Harry à l'épée avec sa biche Patronus

La scène changea à nouveau et montra Rogue dans le bureau du directeur. Le portrait de Phineas Nigellus disait qu'Hermione et Harry étaient dans la forêt de Dean, et le portrait de Dumbledore, semblant heureux, disait à Rogue de planter l'épée de Gryffondor là sans être vu. Snape a dit qu'il avait un plan, a retiré la vraie épée de derrière le portrait de Dumbledore, et est parti. Harry revint à lui-même de la Pensine, allongé sur le tapis dans la même pièce où il venait de voir Rogue partir. ⎝]

Ainsi, les souvenirs que Harry a vus ont montré que la raison pour laquelle Snape suppliait Voldemort de le laisser trouver le garçon peu de temps avant sa mort lorsqu'il a vu Nagini dans sa sphère protectrice. Alors qu'il faisait croire à Voldemort qu'il proposait de lui amener Harry pour que Voldemort puisse le tuer. Snape voulait vraiment trouver Harry pour lui dire les informations cruciales trouvées dans ce souvenir. Voldemort a tué Snape, croyant que cela ferait de lui le véritable maître de la Baguette de Sureau, avant que Snape ne puisse dire à Harry les informations que Dumbledore lui a données, mais heureusement, Harry a été témoin de la mort de Snape dans la Cabane Hurlante et Snape a pu livrer les souvenirs et les informations. à Harry comme son dernier acte. ⎝]

Le sacrifice d'Harry

Harry a fait surface de la Pensine et a finalement su la vérité qu'il n'était pas censé survivre. Son travail avait été de se débarrasser des Horcruxes de Voldemort puis de marcher calmement jusqu'à sa mort. Alors qu'il était allongé sur le sol du bureau du directeur, Harry ressentit de la terreur et de la peur à l'idée qu'il devait mourir. Il comprenait que Dumbledore avait toujours prévu sa mort, afin de vaincre Voldemort. ⎞]

Harry après avoir fait surface de la Pensine

Cependant, Harry réalisa que Dumbledore l'avait surestimé et que Nagini, le dernier Horcruxe, restait pour lier Voldemort à la Terre même après qu'Harry ait été tué. Il savait que Ron et Hermione devraient tuer le serpent après qu'Harry ait été tué. Ne voulant pas perdre de temps avec les adieux, Harry enfila la cape d'invisibilité et descendit les étages et vit Neville portant un corps du terrain avec Oliver Wood, Harry reconnut le corps comme Colin Creevey – il s'était faufilé dans le château pour se battre malgré le fait qu'il soit mineur. ⎞]

Harry jeta un coup d'œil à l'entrée de la Grande Salle, où les gens s'agenouillaient à côté des morts et en réconfortaient un autre, mais il ne pouvait pas voir Hermione, Ron, Ginny, les autres Weasley ou Luna. Pour s'assurer absolument que Nagini a été tué, il a parlé à Neville, disant que juste au cas où Neville en aurait l'occasion, il devait tuer le serpent. Maintenant, comme Dumbledore, Harry s'assurait qu'il y avait des sauvegardes à faire quand il serait mort, et qu'il y aurait toujours trois personnes dans le secret d'Horcruxe. Neville prendrait la place d'Harry. ⎞]

Harry balança la cape sur lui et continua de marcher, mais il s'arrêta quand il vit Ginny réconforter une fille qui chuchotait pour sa mère. Harry voulait crier à Ginny, mais il passa devant Ginny agenouillée à côté de la fille blessée sans parler. Alors qu'il voyait la hutte de Hagrid émerger de l'obscurité, sombre et vide, il se souvint avec émotion de tous ses voyages là-bas, en particulier les gâteaux de pierre, Ron vomissant des limaces et Norbert. Lorsqu'il atteignit la lisière de la forêt, il ressentit le froid d'un essaim de détraqueurs. Il n'avait plus de force pour un Patronus. Il avait l'impression qu'il ne pouvait pas continuer, mais il savait qu'il le devait, le jeu était terminé, le vif d'or avait été attrapé. À cela, il sortit du vif d'or qu'il avait hérité de Dumbledore, le premier vif d'or qu'il avait jamais attrapé, et la compréhension lui vint rapidement. ⎞]

"J'ouvre à la fermeture", la pierre cachée à l'intérieur du Vif d'Or

Comprendre l'inscription sur le vif d'or, J'ouvre à la fermeture,. Harry pressa le métal doré contre ses lèvres et murmura, "je suis sur le point de mourir". La coquille métallique s'ouvrit et Harry alluma la baguette de Draco sous la cape. Il vit la pierre noire avec la fissure déchiquetée courant au centre, assise dans les deux moitiés du vif d'or. La pierre de résurrection avait fendu la ligne verticale représentant le Baguette de sureau. , Harry ferma les yeux et retourna la pierre dans sa main trois fois. ⎞]

Harry ramène sa famille et ses amis

Harry ouvrit les yeux et vit les ombres de James Potter, Sirius Black, Remus Lupin et Lily Evans. Lily a dit à Harry à quel point il avait été courageux, et Sirius lui a dit que la mort ne fait pas du tout mal. Harry, s'adressant principalement à Lupin, leur a dit à tous qu'il n'avait voulu qu'aucun d'entre eux meure, surtout parce que Lupin ne connaîtra jamais son fils, mais Lupin a dit qu'il espérait que son fils comprendrait qu'il est mort pour que le garçon vive une vie plus heureuse. . James a dit à Harry qu'ils resteraient avec lui jusqu'à la fin, et Sirius l'a informé que les autres ne pourraient pas les voir, car ils faisaient partie d'Harry et étaient invisibles pour tout le monde. ⎞]

Une Lily ressuscitée et d'autres protégeant Harry des Détraqueurs

Ils partirent, et le froid du Détraqueur ne le vainquit pas, ses compagnons agissaient comme des Patronus, et Harry continua plus profondément dans la forêt pour trouver Voldemort. Il entendit un bruit sourd et un murmure, et Yaxley et Dolohov sortirent de derrière un arbre voisin, Yaxley disant qu'il avait entendu quelque chose et suggéra qu'Harry était sous sa cape d'invisibilité. Décidant qu'il devait s'agir d'un animal, les deux décidèrent que le temps d'Harry était terminé et qu'ils retourneraient auprès des autres mangemorts pour attendre les ordres. ⎞]

Harry les suivit, sachant qu'ils le conduiraient à Voldemort, et sa mère et son père souriaient en encouragement. En quelques minutes à peine, Harry vit Yaxley et Dolohov entrer dans la clairière qui appartenait autrefois au monstrueux Aragog. Un feu brûlait au milieu de la clairière, et il y avait une foule de mangemorts autour. Deux géants étaient assis à la périphérie du groupe. Harry remarqua que Lucius Malefoy avait l'air vaincu et terrifié, tandis que Narcissa avait les yeux enfoncés pleins d'appréhension. Voldemort leva les yeux vers Dolohov et Yaxley, et ils l'informèrent qu'il n'y avait aucun signe du garçon. Voldemort a dit aux Mangemorts qu'il s'attendait à ce qu'Harry vienne et qu'il semblait qu'il se trompait. Harry contredisait Voldemort aussi fort qu'il le pouvait, tandis que la Pierre de Résurrection glissait entre ses doigts. Ses parents, Sirius et Lupin ont disparu. ⎞] Voldemort se leva et observa Harry. Harry n'essaya pas d'attaquer Nagini, sachant qu'elle était trop bien protégée. À la vue dégagée des mangemorts, Voldemort a frappé Harry avec le sortilège de la mort, le tuant apparemment. ⎞]

Limbo

Harry dans les limbes, qu'il considérait comme la gare de King's Cross

Harry se retrouva allongé face contre terre dans une pièce étrange. Ne connaissant pas la nature de cet endroit, ni ses lois physiques, il réalisa qu'il était nu. Dès qu'il s'en rendit compte, des vêtements lui apparurent. Harry était préoccupé par un étrange gémissement qu'il pouvait entendre. ⎟]

La créature gémissante, mutilée et agonisante laissée indésirable sous la chaise

En regardant de plus près son environnement, Harry vit un grand toit de verre en forme de dôme scintillant haut au-dessus de lui, et il pensa peut-être qu'il était dans un palais. Se tournant lentement sur place, son environnement s'inventa sous ses yeux un espace grand ouvert. Harry recula alors qu'il repéra la chose faisant des bruits. Il avait la forme d'un petit enfant nu recroquevillé sur le sol, avec une peau crue et rugueuse, écorché l'air et frissonnant sous un siège où il n'avait pas été laissé de côté, luttant pour respirer. Harry en avait peur, ressentant à la fois de la pitié et de la révulsion. A ce moment, une voix dit à Harry qu'il ne pouvait pas s'en empêcher, et il se tourna pour voir Albus Dumbledore se diriger vers lui dans une grande robe bleu nuit, ses deux mains étaient blanches et intactes. ⎟]

Dumbledore emmena Harry vers des sièges éloignés de l'enfant écorché. Les deux s'assirent, et Harry regarda Dumbledore et vit tout ce dont il se souvenait de lui. Mais, sachant que Dumbledore était mort, Harry demanda s'il était également mort. Dumbledore dit que ce n'était pas le cas, et le fait qu'Harry se soit volontairement sacrifié aurait fait toute la différence. Avec Dumbledore l'y invitant, Harry conclut que, parce qu'Harry s'était laissé tuer par Voldemort, la partie de l'âme de Voldemort qui était en Harry avait maintenant disparu. L'âme d'Harry était entière et entièrement la sienne. Demandant à Dumbledore ce qu'était la petite créature mutilée tremblant sous la chaise, Dumbledore répondit que c'était quelque chose au-delà de leur aide. Harry a demandé comment il pouvait être en vie quand Voldemort a utilisé le sortilège de la mort et que personne n'est mort pour lui cette fois, et Dumbledore a expliqué que c'était parce que Voldemort, dans son ignorance, dans sa cupidité et sa cruauté, a utilisé le sang de Harry pour reconstruire son corps vivant. en 1995 dans le cimetière de Little Hangleton. Ainsi, le sang de Harry étant dans les veines de Voldemort, la protection de Lily était à l'intérieur d'eux tous les deux, ce qui fait que Voldemort a attaché Harry à la vie pendant qu'il vivait. ⎟]

Expliquant davantage, Dumbledore a révélé que Harry était le septième Horcruxe, un Horcruxe que Voldemort n'avait pas l'intention de faire. Lorsque Voldemort a essayé de tuer Harry, son âme s'est brisée et Voldemort a laissé plus que son corps derrière lui : un morceau de son âme s'est attaché à Harry, sa victime potentielle. Voldemort est resté ignorant de certaines formes de magie, et il a donc pris le sang de Harry pour tenter de se renforcer en prenant dans son corps une infime partie de l'enchantement que Lily a imposé à Harry à sa mort. Le corps de Voldemort gardait son sacrifice en vie, et bien que cet enchantement ait survécu, Harry aussi et le dernier espoir de Voldemort pour lui-même. ⎟]

Harry demanda alors pourquoi sa baguette avait cassé la baguette que Voldemort avait empruntée. Dumbledore lui a dit que Voldemort, ayant doublé le lien entre eux lorsqu'il est revenu à la forme humaine (pensant se renforcer, il a pris une partie du sacrifice de la mère de Harry en lui-même) a commencé à attaquer Harry avec une baguette qui partageait le noyau de la baguette de Harry. Les noyaux ont réagi en Priori Incantatem, quelque chose que Voldemort, qui n'a jamais su que sa baguette et celle d'Harry partageaient le même noyau, n'avait jamais prévu. Cette nuit-là, quand Harry a accepté, a même embrassé la possibilité de la mort, la baguette d'Harry a maîtrisé celle de Voldemort, et quelque chose s'est passé entre les baguettes qui ont fait écho à la relation entre leurs maîtres. Dumbledore croyait que la baguette d'Harry avait absorbé une partie du pouvoir et des qualités de la baguette de Voldemort cette nuit-là, qu'elle contenait un peu de Voldemort lui-même. ⎟]

La baguette d'Harry régurgitant une partie du propre pouvoir de Voldemort pendant la bataille des sept potiers

Pendant la bataille des sept potiers, la baguette d'Harry a reconnu Voldemort lorsque le Seigneur des Ténèbres a poursuivi Harry, et elle a régurgité une partie de la propre magie de Voldemort contre lui, une magie bien plus puissante que tout ce que la baguette de Lucius avait jamais exécuté La baguette de Lucius n'avait aucune chance contre le pouvoir combiné de l'énorme courage d'Harry contre la propre compétence mortelle de Voldemort. Dumbledore explique que les effets remarquables de la baguette d'Harry ne visaient que Voldemort, qui avait altéré les lois les plus profondes de la magie, et sinon c'était une baguette comme les autres et Hermione a donc pu la briser. ⎟]

Dumbledore a dit à Harry qu'ils pouvaient convenir que Harry était ne pas morts, puis Harry a demandé à Dumbledore où ils étaient. Dumbledore a posé à Harry la même question, à laquelle Harry a répondu que cela ressemblait un peu à la gare de King's Cross, sauf qu'elle était plus propre et vide, et sans aucun train. Dumbledore gloussa à cette suggestion, et quand Harry demanda à quoi Dumbledore pensait que cela ressemblait, Dumbledore répondit avec une réponse exaspérante et inutile. Harry aborda ensuite le sujet des Reliques de la Mort, qui effaça le sourire du visage de Dumbledore. Dumbledore a demandé à Harry de lui pardonner de ne pas avoir dit à Harry, que Dumbledore craignait qu'Harry échoue comme il avait échoué et qu'il fasse les erreurs de Dumbledore. Dumbledore dit qu'Harry est l'homme meilleur, et les larmes aux yeux, il dit que les Reliques sont le rêve d'un homme désespéré et attirent les imbéciles, et que Dumbledore était l'un de ces imbéciles. Dumbledore dit à Harry que lui aussi cherchait un moyen de vaincre la mort, et qu'il n'était donc pas meilleur, finalement, que Voldemort, ce à quoi Harry proteste, disant que Dumbledore a essayé de maîtriser la mort en utilisant les reliques, alors que Voldemort a essayé de vaincre la mort avec l'utilisation des Horcruxes, en assassinant. ⎟]

Dumbledore a dit à Harry que par-dessus tout, les reliques de la mort étaient les objets qui l'ont rapproché de Grindelwald et de deux garçons intelligents et arrogants avec une obsession commune. Les reliques étaient la raison pour laquelle Grindelwald voulait venir à Godric's Hollow pour explorer l'endroit où Ignotus Peverell, le troisième frère, était mort. Dumbledore révèle que les frères Peverell étaient en fait les trois frères de l'histoire, mais qu'il est plus probable qu'ils étaient simplement des sorciers doués et dangereux qui ont réussi à créer les objets puissants plutôt que d'être les propres reliques de la mort, que c'était le genre de légende qui aurait surgi autour des créations. La cape d'invisibilité a traversé les âges jusqu'au dernier descendant vivant d'Ignotus, qui est né, comme Ignotus, à Godric's Hollow : Harry. Dumbledore a révélé que la cape était en sa possession la nuit où les parents de Harry sont morts parce que James le lui avait montré quelques jours auparavant, et bien que Dumbledore ait depuis longtemps renoncé à son rêve d'unir les reliques, il souhaitait toujours l'examiner, car il était une cape qui correspondait parfaitement à la description du conte. ⎟]

Dumbledore a dit à Harry qu'il avait abandonné sa recherche des Reliques à cause de ce qui s'était passé, et qu'Harry ne pouvait pas le mépriser autant qu'il se méprisait lui-même. Il a dit à Harry qu'il n'aimait pas la responsabilité de la mauvaise santé de sa sœur et que son père était mort à Azkaban et que sa mère avait abandonné sa propre vie pour s'occuper d'Ariana. Il a révélé qu'il était doué, brillant, qu'il voulait s'échapper, briller, avoir la gloire, et alors qu'il aimait son frère et sa soeur et ses parents, il n'aimait pas avoir la responsabilité d'une soeur endommagée et d'un frère capricieux qu'il sentait comme son talent a été piégé et gaspillé. Puis Grindelwald est venu, avec ses idées de Moldus contraints à l'asservissement et de sorciers triomphants, Grindelwald et Dumbledore étant les leaders de la révolution. Dumbledore a révélé qu'il avait des scrupules, mais il a apaisé sa conscience avec des mots creux sur le fait que c'était pour le plus grand bien et que tout mal fait serait remboursé en avantages pour les sorciers. Dumbledore ferma les yeux sur ce qu'était vraiment Grindewald, car si leurs plans se concrétisaient, tous les rêves de Dumbledore se réaliseraient. ⎟]

Au cœur des plans de Dumbledore et Grindewald se trouvaient les Reliques de la Mort. Dumbledore a dit à Harry à quel point ils étaient intéressés par les objets fascinants: la baguette imbattable qui les mènerait au pouvoir, la pierre de résurrection - pour Grindewald cela signifiait une armée d'Inferi et pour Dumbledore cela signifiait la résurrection de ses parents et la levée de toute responsabilité de ses épaules. Dumbledore a dit à Harry que lui et Grindelwald n'avaient jamais beaucoup discuté de la cape. Les deux pouvaient se cacher parfaitement sans la cape, et Dumbledore pensait que cela pourrait être utile pour cacher Ariana, mais ils étaient surtout intéressés par la cape car elle complétait le trio, ce qui ferait d'eux le maître de la mort, ce qu'ils pensaient signifier "invincible". Après les deux mois d'intrigues et de négligence des deux membres de la famille qui lui ont été laissés, Dumbledore a été contraint de faire face à la réalité avec son frère, Aberforth, lui disant la vérité qu'il ne pouvait pas chercher les reliques avec une sœur instable. L'argument est devenu un combat, et Ariana gisait morte sur le sol. À cela, Dumbledore a commencé à pleurer sérieusement, puis a dit que Grindelwald s'était enfui tandis que Dumbledore était laissé pour enterrer sa sœur et vivre avec sa culpabilité et son chagrin, le prix de sa honte. ⎟]

Dumbledore a ensuite déclaré qu'il s'était vu offrir le poste de ministre de la Magie alors que des rumeurs selon lesquelles Grindewald se procurait une baguette d'un immense pouvoir circulaient. Harry a dit à Dumbledore qu'il aurait été un bien meilleur ministre que Fudge ou Scrimgeour, mais Dumbledore a dit qu'il avait appris à un jeune âge qu'il ne fallait pas lui confier le pouvoir, que c'était sa faiblesse et sa tentation, et que ces les plus aptes au pouvoir sont peut-être ceux à qui le leadership leur est imposé et qui ne l'ont jamais recherché. ⎟]

Dumbledore en tant que professeur de métamorphose à Poudlard

Alors que Dumbledore était à Poudlard en tant qu'enseignant, où il se croyait plus en sécurité, Grindewald levait une armée, et certains ont dit qu'il craignait Dumbledore, mais pas autant que Dumbledore le craignait. Ce n'était pas ce que Grindelwald pouvait lui faire par magie (comme Dumbledore savait qu'ils étaient à peu près égaux) que Dumbledore craignait, plutôt Dumbledore avait peur de la vérité qui avait jeté la malédiction qui avait tué Ariana lors de ce dernier combat horrible. Dumbledore redoutait au-delà de tout savoir que c'était lui qui avait causé la mort d'Ariana, pas seulement à cause de son arrogance et de sa stupidité, mais qu'il avait en fait porté le coup qui l'avait tuée. Dumbledore a tardé à faire face à Grindelwald jusqu'à ce que cela devienne honteux. Les gens mouraient, et Dumbledore a fait ce qu'il avait à faire.Il a gagné le duel et a gagné l'allégeance de Elder Wand. ⎟]

Harry ne demanda pas si Dumbledore avait jamais découvert qui avait tué Ariana, et il savait enfin ce que Dumbledore aurait vu en regardant dans le Miroir d'Erised. Après un long silence, pendant lequel les gémissements de la créature derrière eux ne dérangeaient presque plus Harry, Harry dit à Dumbledore que Grindelwald avait essayé d'empêcher Voldemort d'aller chercher la baguette en mentant et en prétendant qu'il ne l'avait jamais eu. Dumbledore hocha la tête et dit que Grindelwald aurait montré des remords au cours des dernières années, seul dans sa cellule à Nurmengard, et que peut-être ce mensonge à Voldemort était sa tentative de se racheter, d'empêcher Voldemort de prendre la Sainte, ou (comme Harry suggéré) pour empêcher Voldemort de pénétrer dans la tombe de Dumbledore. ⎟]

Après une autre courte pause, Harry expliqua que Dumbledore avait essayé d'utiliser la pierre de résurrection, ce à quoi Dumbledore hocha la tête. Il a dit que lorsqu'il l'a découvert, après toutes ces années enterrées dans la maison abandonnée des Gaunt, il a perdu la tête et a complètement oublié qu'il s'agissait maintenant d'un Horcruxe et que l'anneau était sûr de porter une malédiction. Il le ramassa, le mit, et pendant une seconde Dumbledore imagina qu'il était capable de revoir Ariana et ses parents, et de s'excuser, mais à la place il souffrit de la malédiction placée sur l'anneau Horcruxe. Dumbledore a dit que c'était la preuve finale qu'il était indigne d'unir les Reliques, qu'après toutes ces années il n'avait rien appris. Harry l'a défendu, disant qu'il était naturel pour lui de vouloir revoir sa famille, mais Dumbledore a dit qu'il n'était apte qu'à posséder la baguette de sureau, et seulement à l'utiliser pour en protéger les autres. La cape, dit Dumbledore, il l'avait prise par vaine curiosité, et donc cela n'aurait jamais fonctionné pour lui comme cela avait fonctionné pour Harry, son vrai maître. Dumbledore a dit qu'il aurait utilisé la pierre pour faire reculer ceux qui sont en paix, plutôt que pour permettre son abnégation, comme Harry l'a fait. A cela, Dumbledore dit que Harry était le digne possesseur des Reliques. ⎟]

Harry demanda à Dumbledore pourquoi il devait rendre tout cela si difficile, et Dumbledore sourit en admettant qu'il comptait sur Hermione Granger pour ralentir Harry. Dumbledore a dit qu'il avait peur que la tête brûlante d'Harry puisse dominer son bon cœur, et que Dumbledore craignait que, s'il avait été présenté directement avec les faits sur les objets tentants, Harry aurait pu essayer de saisir les Reliques comme Dumbledore l'a fait, au mauvais moment, pour les mauvaises raisons. Si Harry imposait la main sur eux, Dumbledore voulait qu'il les possède en toute sécurité. Dumbledore a dit qu'Harry était le vrai maître de la mort parce que le vrai maître ne cherche pas à fuir la mort, mais accepte plutôt qu'il doit mourir et comprend qu'il y a des choses pires dans le monde vivant que de mourir. ⎟]

Quand Harry a demandé si Voldemort avait jamais su l'existence des Reliques, Dumbledore a dit qu'il ne le croyait pas. Il n'a pas reconnu la pierre de résurrection qu'il a transformée en horcruxe, mais même s'il les avait connus, Dumbledore doutait que Voldemort se soit intéressé à autre chose que la baguette de sureau, car Voldemort ne penserait pas qu'il avait besoin de la cape, et qui aurait vouloir ramener d'entre les morts avec la pierre, car il craint les morts et n'aime pas. Malgré cela, Dumbledore croyait que Voldemort irait après la baguette depuis que Harry avait battu celle de Voldemort pendant le duel à Little Hangleton. Au début, Voldemort avait peur qu'Harry l'ait conquis par une compétence supérieure. Cependant, après avoir kidnappé Ollivander, il a découvert l'existence des noyaux jumeaux, et il a pensé qu'une baguette empruntée résoudrait le problème. Pourtant, la baguette empruntée n'a pas fait mieux contre celle d'Harry, et Voldemort s'en est donc pris à la Baguette de sureau, une baguette dont on disait qu'elle battait n'importe quelle autre. Dumbledore a dit qu'il avait effectivement l'intention que Severus Rogue se retrouve avec la Baguette de sureau en planifiant que Rogue le tue, mais Harry et Dumbledore sont tous deux d'accord pour dire que ce plan particulier n'a pas fonctionné à la fin. ⎟]

Harry et Dumbledore restèrent assis sans parler le plus longtemps encore, tandis que la créature derrière eux sursautait et gémissait. La réalisation de ce qui se passerait ensuite s'installa progressivement sur Harry, et il demanda à Dumbledore s'il devait y retourner. Dumbledore a répondu qu'Harry avait le choix, et que s'ils étaient à King's Cross, Harry avait la décision de revenir en arrière, ou de monter à bord d'un train et de continuer ". Harry a mentionné que Voldemort a la baguette de sureau, et tandis que Dumbledore l'a confirmé, il a dit que si Harry choisissait de revenir, il y avait de fortes chances que Voldemort soit définitivement fini. ⎟]

Dumbledore a dit qu'il ne pouvait pas promettre cela, mais qu'Harry avait moins à craindre de retourner là où ils étaient que Voldemort. Harry jeta un coup d'œil à la chose à l'air brut qui tremblait et s'étouffait dans l'ombre sous la chaise éloignée, mais Dumbledore dit à Harry de ne pas plaindre les morts, mais plutôt de plaindre les vivants, en particulier ceux qui vivent sans amour. Il a dit à Harry qu'en revenant, Harry pourrait s'assurer que moins d'âmes soient blessées et moins de familles déchirées, car Harry avait une forte possibilité de vaincre Voldemort une fois pour toutes. ⎟]

Dumbledore a dit que si cela semblait être un objectif louable, ils se sépareraient pour le moment. Harry hocha la tête et soupira, sachant que quitter cet endroit ne serait pas aussi difficile que de marcher dans la forêt, mais il faisait chaud, léger et paisible et il savait qu'il reviendrait à la douleur et à la peur de plus de perte. Harry se leva, tout comme Dumbledore, et ils se regardèrent. Harry demanda alors si tout cela était réel, ou si cela s'était simplement produit dans sa tête. Dumbledore sourit, et alors que la brume brillante redescendait, obscurcissant sa silhouette, sa voix sonna fort et fort dans les oreilles de Harry alors qu'il disait à Harry que cela se passait définitivement dans la tête de Harry, mais cela ne devrait en aucun cas signifier que ce n'était pas réel. ⎟]

Deuxième moitié de la bataille

Procession de la forêt

Les mangemorts et Voldemort attendent avec impatience de voir si Harry est mort

Harry se retrouva à nouveau allongé face contre terre sur le sol dur, avec l'odeur de la forêt dans ses narines et la charnière de ses lunettes, qui avaient été renversées lorsqu'il est tombé, lui coupant la tempe. Il avait mal, et l'endroit où le sortilège mortel l'avait frappé ressemblait à l'ecchymose d'un coup de poing douloureux, mais il a feint la mort en restant exactement là où il était tombé avec son bras gauche plié à un angle gênant et sa bouche ouverte. Harry s'attendait à entendre des acclamations de triomphe et de jubilation à sa mort, mais à la place, il entendit des pas précipités, des chuchotements et des murmures pleins de sollicitude remplissant l'air. Α]

Il entendit alors la voix de Bellatrix, parlant comme à un amant alors qu'elle s'adressait à Voldemort. Harry, n'osant pas ouvrir les yeux, permit à ses autres sens d'explorer sa situation, et il découvrit que sa baguette était rangée sous ses robes et en raison d'un léger effet de rembourrage autour de son estomac, il savait que la cape d'invisibilité était également là. Bellatrix s'adressa à nouveau à Voldemort, mais il la coupa. Harry entendit d'autres pas et plusieurs personnes reculèrent du même endroit. Ouvrant les yeux d'un millimètre, Harry vit que Voldemort semblait se lever avec plusieurs Mangemorts se dépêchant de s'éloigner de lui, avec seulement Bellatrix agenouillée à côté de lui. Α]

Harry ferma les yeux et réfléchit à ce qu'il voyait. Les mangemorts s'étaient blottis autour de Voldemort, qui semblait être tombé au sol, peut-être que Voldemort s'était également effondré lorsqu'il avait frappé Harry avec le sortilège de la mort. Tous les deux étaient tombés brièvement inconscients et tous les deux étaient maintenant revenus. Voldemort déclina froidement l'offre d'aide de Bellatrix et demanda si le garçon était mort. Il y eut un silence complet dans la clairière alors que personne ne s'approchait d'Harry, et avec un bang et un petit cri de douleur, Voldemort ordonna à quelqu'un d'examiner Harry puis de lui dire si le garçon était mort. Α]

Narcissa Malefoy vérifie si Harry est mort

Voldemort lui-même hésitait à l'approcher, car il soupçonnait que tout ne s'était pas déroulé comme prévu. Harry sentit les mains d'une femme toucher son visage, tirer une paupière en arrière, se glisser sous sa chemise, jusqu'à sa poitrine, et sentir son cœur. Α]

La peur d'Harry s'intensifia, sachant qu'elle pouvait sentir le battement régulier de son cœur contre ses côtes. Dans un murmure à peine audible, avec ses lèvres à quelques centimètres de l'oreille d'Harry et ses longs cheveux protégeant son visage des spectateurs, la femme demanda si Draco était vivant et dans le château. Harry souffla un "Oui". En se levant, Narcissa Malefoy a faussement annoncé aux observateurs que le garçon était bel et bien mort. Α]

Maintenant, les Mangemorts criaient, hurlant de triomphe et tapant du pied, et Harry vit à travers ses paupières des éclats de lumière rouge et argentée jaillir dans l'air en signe de célébration. Feignant toujours la mort au sol, Harry comprit que Narcissa ne se souciait plus de savoir si Voldemort gagnait, et elle mentit donc au Seigneur des Ténèbres sachant que la seule façon pour elle d'entrer à Poudlard et de retrouver son fils était de faire partie de la conquête. armée. Criant au-dessus du tumulte, Voldemort annonça que maintenant, avec Harry Potter mort par sa main, aucun homme ne pourrait jamais le menacer. Voldemort a ensuite jeté le Cruciatus Curse sur le corps de Harry, estimant que son corps ne doit pas être autorisé à rester intact sur le sol mais doit être soumis à l'humiliation pour prouver la victoire de Voldemort. Harry fut soulevé dans les airs, et il essaya aussi fort qu'il le pouvait de rester mou, mais la douleur qu'il attendait du sort de torture ne vint pas. Il fut projeté trois fois en l'air, et ses lunettes tombèrent tandis que sa baguette glissa un peu sous ses robes, et il se tint mou et sans vie. Lorsqu'il tomba au sol pour la dernière fois, la clairière résonnait encore de huées et d'éclats de rire. Α]

Hagrid porte le corps apparemment "sans vie" de Harry

Voldemort annonça alors qu'ils se rendraient au château pour montrer aux défenseurs de Poudlard ce qu'était devenu Harry. Voldemort décida que Hagrid devrait porter le corps de Harry, car le garçon serait gentil et visible dans les bras de Hagrid, et Harry sentit ses lunettes lui claquer le visage avec une force délibérée lorsque Voldemort lui ordonna de porter les lunettes pour être reconnaissable. Les énormes mains qui soulevaient Harry étaient extrêmement douces, et Harry pouvait sentir les bras de Hagrid trembler avec la force de ses sanglots, de grandes larmes lui tombèrent dessus alors que Hagrid berçait Harry dans ses bras, mais Harry n'osa pas dire à Hagrid que tout n'était pas , pourtant, perdu. Voldemort ordonna à Hagrid de bouger, et Hagrid trébucha en avant alors qu'il se frayait un chemin à travers les arbres qui poussaient à travers la forêt. Des branches se sont accrochées aux cheveux et aux robes de Harry, mais il a continué à feindre la mort avec sa bouche ouverte et ses yeux fermés et dans l'obscurité, avec les mangemorts chantant tout autour d'eux et Hagrid sanglotant toujours, personne ne regarda pour voir si un pouls battait dans le cou exposé de Harry. Α]

Deux géants s'écrasèrent derrière les mangemorts, et Harry pouvait entendre les arbres craquer et tomber alors qu'ils passaient. Les géants firent tellement de bruit que les oiseaux s'élevèrent en hurlant dans le ciel, et même les railleries des mangemorts furent noyées. La procession victorieuse continua de marcher vers le terrain découvert, et Harry put dire, au bout d'un moment, par l'éclaircissement de l'obscurité à travers ses paupières fermées, que les arbres commençaient à s'éclaircir. Ensuite, Hagrid a hurlé de façon inattendue à Bane et aux autres centaures pour ne pas s'être battus, leur demandant s'ils étaient heureux que Harry soit mort, mais il a fondu en larmes et n'a pas pu finir. Harry ne pouvait pas dire combien de centaures regardaient leur procession passer, et il entendit parler de certains mangemorts insultant les centaures alors qu'ils les laissaient derrière eux. Un peu plus tard, Harry sentit, par un rafraîchissement de l'air, qu'ils avaient atteint la lisière de la forêt, et Voldemort ordonna à Hagrid de s'arrêter et en raison de l'embardée de Hagrid, Harry soupçonna que le garde-chasse avait été forcé d'obéir. Un frisson commença à s'installer sur eux, et Harry entendit le souffle rauque des détraqueurs qui patrouillaient dans les arbres extérieurs. Cependant, le fait de sa propre survie brûlait en lui, agissant comme un Patronus dans son cœur. Α]

Annonce de la mort présumée d'Harry Potter

Voldemort et Mangemort affrontant les défenseurs de Poudlard

Voldemort, sa voix magnifiée comme par magie, annonça qu'Harry était mort et qu'il avait été tué alors qu'il s'enfuyait, essayant de se sauver. Il a dit aux défenseurs de Poudlard que ses Mangemorts étaient plus nombreux qu'eux et que le Survivant était fini. Appelant à plus de guerre, Voldemort a menacé que quiconque continuerait à résister serait tué, mais que ceux qui sortiraient et se seraient agenouillés devant lui seraient pardonnés et épargnés. Il a ensuite affirmé qu'il ne devait plus y avoir de conflit, offrant aux survivants la chance rejoindre les Mangemorts et aider le Seigneur des Ténèbres à construire ensemble un Nouvel Ordre Mondial. Voldemort marchait devant la procession, suivi d'un Hagrid en pleurs portant le cadavre supposé d'Harry, et portant Nagini, maintenant libre de sa cage enchantée, autour de ses épaules. Hagrid continua de sangloter, et Harry tendit l'oreille pour distinguer au-dessus de la voix joyeuse des mangemorts et de leurs pas tout signe de vie de ceux à l'intérieur du château. Α]

Minerva McGonagall voyant le cadavre supposé d'Harry Potter

Les Mangemorts s'arrêtèrent, et Harry put voir à travers ses paupières fermées la lumière couler sur lui depuis le Hall d'Entrée. Harry attendit le moment où les personnes pour lesquelles il avait essayé de mourir le verraient, gisant apparemment mort, dans les bras de Hagrid. Le premier des résistants à voir Harry fut le professeur McGonagall, dont le cri de colère, de désespoir et de déni était d'autant plus terrible aux oreilles d'Harry qu'il ne l'avait jamais imaginée capable d'un tel bruit. Le rire moqueur d'une autre femme à proximité se fit entendre, et il savait que c'était Bellatrix qui se glorifiait du désespoir de McGonagall. Harry plissa à nouveau les yeux pendant une seconde et vit la porte ouverte se remplir de monde, alors que les survivants de la bataille sortaient sur les marches pour faire face aux mangemorts et voir la vérité sur la mort de Harry par lui-même. Α]

Harry vit Voldemort se tenir un peu devant lui, caressant la tête de Nagini avec un seul doigt blanc. Il entendit alors les cris d'horreur de Ron, Hermione et Ginny, encore pire que ceux de McGonagall, mais Harry se força à rester silencieux. Leurs cris ont agi comme un déclencheur, et le reste des survivants ont commencé à crier et à crier des injures aux Mangemorts jusqu'à ce que Voldemort crie pour le silence et avec un bang et un flash de lumière vive, le silence leur a été imposé à tous. Α]

Voldemort a ordonné à Harry d'être abaissé et mis à ses pieds, et il a proclamé aux survivants qu'Harry Potter n'était rien d'autre qu'un garçon qui comptait sur les autres pour se sacrifier pour lui. Ron a alors crié et maudit Voldemort, affirmant qu'Harry était toujours meilleur que lui, et le charme s'est rompu et les défenseurs de Poudlard criaient et hurlaient à nouveau jusqu'à ce qu'une autre détonation éteigne à nouveau leurs voix. Voldemort mentit une fois de plus qu'Harry avait été tué en essayant de se faufiler hors du château, mais il fut interrompu par une bagarre et un cri, puis un détonation, un éclair de lumière et un grognement de douleur. Ouvrant légèrement les yeux, Harry vit que quelqu'un s'était libéré de la foule et avait chargé Voldemort, mais heurta le sol, désarmé, et Voldemort rit en jetant la baguette du challenger de côté.

Neville tenant tête à Voldemort et à son armée pendant la bataille de Poudlard

Voldemort a demandé à la foule qui s'était avancée de montrer ce qui est arrivé aux gens qui ont continué à se battre quand la bataille a été perdue. Riant avec ravissement, Bellatrix répondit que c'était Neville Londubat, l'étudiant en particulier qui avait causé tant de problèmes aux Carrows, et fils des Aurors, Frank et Alice Londubat. Voldemort se retourna vers un Neville sans défense, qui se tenait entre les survivants et les mangemorts. Impressionné par la bravoure de Neville, Voldemort a affirmé que Neville serait un Mangemort très précieux, mais ce dernier a immédiatement refusé et a montré sa pleine allégeance à l'armée de Dumbledore, et il y avait une réponse de la foule, que la frange de la baguette de Voldemort semblait incapable de tenir. Voldemort répondit d'une voix dangereuse et soyeuse que, si c'était le choix de Neville, ils reviendraient au plan original. Α]

Toujours en train de regarder à travers ses cils, Harry vit Voldemort agiter sa baguette, et de l'une des fenêtres du château sortit le Choixpeau en lambeaux. Voldemort a annoncé qu'il n'y aurait plus de tri à Poudlard Gryffondor, Poufsouffle et Serdaigle n'y aurait plus. Dans son esprit, les couleurs de Salazar Serpentard suffiraient à tout le monde. Il pointa sa baguette sur Neville, qui devint rigide et immobile alors que Voldemort lui lançait un sortilège d'attachement au corps entier, puis Voldemort força le chapeau sur la tête de Neville. Il y eut des mouvements de la foule qui observait, mais les Mangemorts levèrent leurs baguettes ensemble et tinrent les combattants de Poudlard à distance. D'un coup de baguette, Voldemort fit exploser le Choixpeau sur la tête de Neville. Α]

À l'intérieur de la grande salle

La bataille recommence. Dans le coin supérieur gauche, les renforts venant de Pré-au-Lard, et dans le coin supérieur droit, les centaures

Il y eut des cris alors que Neville, enflammé, se tenait cloué sur place et incapable de bouger, et juste au moment où Harry prévoyait d'agir, plusieurs choses se produisirent simultanément. Il y eut un tumulte depuis la limite éloignée de l'école alors que ce qui ressemblait à des centaines de personnes affluaient par-dessus les murs hors de vue et se précipitaient vers le château avec de forts cris de guerre. Au même moment, Grawp contourna le château, et quand il vit que son frère Hagrid avait été capturé, il cria furieusement « HAGGER !", et les géants de Voldemort rugirent en retour et coururent sur Grawp comme des éléphants mâles, faisant trembler le sol sous eux. Grawp, ne montrant aucune peur malgré le fait qu'il était lui-même un jeune géant, se jeta sur les géants venant en sens inverse et commença à les frapper et à les écraser. Là C'était alors le bruit des sabots et des coups d'arc alors que les centaures, mettant fin à leur neutralité, se joignaient à la mêlée. Des flèches commencèrent à tomber parmi les Mangemorts, qui rompirent les rangs en criant de surprise.

Neville tue Nagini avec l'épée de Gryffondor

Harry tira la cape d'invisibilité de l'intérieur de sa robe, la balança sur lui et bondit sur ses pieds tandis que Neville bougeait en même temps. D'un mouvement rapide et fluide, Neville se libéra de la malédiction Body-Bind placée sur lui, et le chapeau enflammé tomba de sa tête et il tira de l'intérieur quelque chose d'argent, avec une poignée scintillante et rubis : l'épée de Godric Gryffondor, une fois de plus mis dans la mêlée pour aider le bien. L'entaille de la lame d'argent ne pouvait pas être entendue au-dessus des bruits de bataille des géants qui s'affrontaient et des centaures en fuite, bien qu'elle semblât attirer tous les regards.D'un seul coup, Neville coupa la tête de Nagini, qui vola en tournoyant dans les airs et alors que Voldemort laissait échapper un cri de fureur que personne ne pouvait entendre, le corps du serpent heurta le sol. Α]

Toujours caché sous la cape d'invisibilité, Harry jeta un sort de bouclier entre Neville et Voldemort avant que ce dernier ne puisse tenter d'attaquer le garçon. Puis, au-dessus des cris et des rugissements et des timbres tonitruants des géants luttant, Hagrid a crié pour Harry, lui demandant où était Harry. Il y avait le chaos alors que les centaures en charge dispersaient les Mangemorts et tout le monde fuyait les pieds des géants, et de plus en plus près grondaient les renforts. Harry vit de grandes créatures ailées planer autour des têtes des géants de Voldemort, des sombrals et de Buckbeak l'hippogriffe se gratter les yeux pendant que Grawp les frappait et les martelait. Les deux défenseurs de Poudlard et les mangemorts ont été forcés de rentrer dans le château, et Harry lançait des sorts, des sorts et des malédictions sur tous les mangemorts qu'il pouvait voir, et ils se sont écrasés sans savoir qui ou quoi les avait frappés, tandis que leurs corps étaient piétinés par la foule en retraite. Caché sous la cape, Harry fut poussé dans le hall d'entrée. Il a vu Voldemort à travers la pièce lancer des sorts de sa baguette alors qu'il reculait dans la Grande Salle tout en criant des instructions à ses partisans alors qu'il envoyait des malédictions partout, tandis qu'Harry jetait plus de charmes de bouclier tandis que les victimes potentielles de Voldemort, Seamus Finnigan et Hannah Abbott, couraient passé devant lui dans la Grande Salle et rejoint le combat à l'intérieur. Α]

Voldemort attaque les défenseurs de Poudlard

Il y avait encore plus de gens qui montaient d'assaut les marches du perron, et Harry vit Charlie Weasley dépasser Horace Slughorn, qui portait toujours son pyjama émeraude, menant ce qui ressemblait aux familles et amis de chaque étudiant de Poudlard qui restait pour se battre, ainsi que les commerçants et les propriétaires de Pré-au-Lard. Les centaures Bane, Ronan et Magorian firent irruption dans le hall avec des sabots claquants, alors que derrière Harry, la porte qui menait aux cuisines était arrachée de ses gonds, les elfes de maison de Poudlard se sont précipités dans le hall d'entrée en criant et en agitant des couteaux à découper et des couperets. À leur tête, avec le médaillon de Regulus Black rebondissant sur sa poitrine, se tenait Kreacher, criant à ses compatriotes de combattre le Seigneur des Ténèbres au nom du sacrifice de son maître. Les elfes de maison coupaient et poignardaient les chevilles et les tibias des mangemorts avec leurs petits visages pleins de malice, et partout où Harry regardait, les mangemorts pliaient sous le poids du nombre, submergés par les sorts, tirant des flèches des blessures, poignardés la jambe par les elfes, ou bien simplement tenté de s'échapper mais avalé par l'armée en charge. Α]

La mort de Bellatrix Lestrange

Harry accéléra entre les duellistes, les prisonniers en difficulté et dans la Grande Salle, où il vit Voldemort au centre de la bataille frapper et frapper tout ce qui était à sa portée. Harry ne parvenait pas à le voir clairement, mais il se fraya un chemin plus près, toujours invisible, et la Grande Salle devint de plus en plus encombrée alors que tous ceux qui pouvaient marcher se frayaient un chemin à l'intérieur. Harry regarda les Mangemorts, surpassés en nombre par les défenseurs et alliés de Poudlard, être abattus un par un : Yaxley fut projeté au sol par George Weasley et Lee Jordan, et, hurlant de douleur, Dolohov tomba au sol aux mains de Flitwick. . L'ayant reconnu lors du procès de Buckbeak, Hagrid jeta Walden Macnair à travers la pièce. Il heurta le mur et glissa inconscient au sol. Ron et Neville ont abattu Fenrir Greyback, Aberforth a frappé Rookwood avec un sort étourdissant, et Arthur et Percy ont terrassé Thicknesse. Pendant le chaos, Lucius et Narcissa Malfoy ont couru à travers la foule, n'essayant même pas de se battre, criant pour leur fils Draco Malfoy. Α]

Molly Weasley affronte Bellatrix Lestrange

Finalement, tous les mangemorts ont été soit tués soit vaincus avec seulement Voldemort et Bellatrix debout. Voldemort affrontait maintenant McGonagall, Slughorn et Kingsley simultanément, et il y avait une haine froide sur son visage alors qu'ils s'agitaient et esquivaient autour de lui, se battant bien mais incapable de l'achever. Bellatrix se battait toujours aussi, à cinquante mètres de Voldemort, et comme son maître, elle en affronta trois à la fois : Hermione, Ginny et Luna, chacune des trois filles luttant de leur mieux mais Bellatrix, luttant férocement, était égale en puissance à la trois d'entre eux. Presque vers Voldemort, l'attention de Harry fut détournée alors que Bellatrix lançait un sortilège mortel qui tira si près de Ginny qu'elle manqua la mort d'un pouce, et il changea de cap, courant après Bellatrix plutôt que Voldemort. Avant qu'il n'ait fait quelques pas, il fut renversé alors qu'une Molly Weasley enragée, jetant sa cape pour libérer ses bras, courut vers Bellatrix, furieuse contre la tentative de meurtre de sa fille par les Mangemorts. Α]

Bellatrix enfermée dans le combat avec Molly, peu de temps avant sa mort

Bellatrix éclata de rire à la vue de son nouveau challenger, et Molly ordonna aux filles de se retirer. D'un coup de baguette, elle commença à se battre en duel. Harry regarda la baguette de Molly Weasley trancher et tournoyer, et le sourire de Bellatrix Lestrange faiblit et devint un grognement. Des jets de lumière jaillirent des deux baguettes, le sol autour de leurs pieds devint chaud et craquelé, les deux sorcières se battaient pour tuer. Alors que quelques étudiants couraient en avant, essayant de lui venir en aide, Mme Weasley leur cria de revenir et de lui laisser Bellatrix. Des centaines de personnes bordaient maintenant les murs, observant les deux combats : Voldemort et ses trois adversaires, Bellatrix et Molly, tandis qu'Harry se tenait invisible, tiraillé entre les deux, voulant attaquer et pourtant protéger, incapable d'être sûr qu'il ne frapperait pas le innocent. Α]

Alors que Bellatrix, aussi folle que son maître, se moquait de Molly de la mort de Fred Weasley alors même que les malédictions de Molly venaient à quelques centimètres d'elle, Molly a crié que Bellatrix ne toucherait plus jamais ses enfants. Bellatrix rit, le même rire exalté que son cousin Sirius avait donné alors qu'il tombait en arrière à travers le voile, et Harry sut soudainement ce qui allait se passer avant que cela ne se produise. Le sort bien ciblé de Molly s'envola sous le bras tendu de Bellatrix et la frappa directement à la poitrine, directement au-dessus de son cœur. Le sourire jubilatoire de Bellatrix se figea, ses yeux semblèrent s'écarquiller pendant une fraction de seconde, elle sut ce qui s'était passé, puis elle tomba, la foule qui la regardait rugit et Voldemort hurla. Α]

Harry eut l'impression de tourner au ralenti. Il vit McGonagall, Kingsley et Slughorn exploser en arrière, s'agitant et se tordant dans les airs, alors que la fureur de Voldemort face à la chute de son dernier et meilleur lieutenant explosait avec la force d'une bombe. Voldemort leva sa baguette et la dirigea vers Molly Weasley, mais Harry rugit Protégo et le charme de bouclier s'étendit au milieu de la salle, et Voldemort chercha la source alors qu'Harry enlevait enfin la cape d'invisibilité. Α]

Fin du jeu

Harry affronte Voldemort

Les cris de choc, les acclamations et les cris de joie à l'apparition d'Harry furent étouffés, et le silence tomba brusquement et complètement alors que Voldemort et Harry se regardaient et commençaient à s'encercler, comme des lions rôdant se jaugeant l'un l'autre. Harry appela la foule qu'il ne voulait pas que quelqu'un d'autre l'aide, que cela devait être juste lui et Voldemort, bien que Voldemort siffla qu'Harry voulait vraiment que quelqu'un utilise un bouclier, se sacrifie pour lui. Harry répondit qu'il n'y avait plus d'Horcruxes, qu'il n'y avait que lui et Voldemort : aucun ne pouvait vivre pendant que l'autre survivait, et l'un d'eux allait partir pour de bon. Voldemort se moqua de la proposition selon laquelle Harry survivrait, le garçon qui avait survécu par accident et parce que Dumbledore tirait les ficelles. Α]

Harry a ensuite demandé si c'était un accident lorsque sa mère est morte pour le sauver, un accident lorsqu'il a décidé de se battre dans le cimetière, si c'était un accident lorsqu'il ne s'est pas défendu cette nuit-là, a quand même survécu et est revenu se battre à nouveau. Voldemort a crié qu'il s'agissait d'accidents, mais il n'a toujours pas frappé, est-ce que les centaines de personnes qui regardaient dans le Hall étaient gelées comme si pétrifiées. Voldemort a proclamé que c'était un accident et une chance, et qu'Harry s'était accroupi et pleurnichard derrière les jupes d'hommes et de femmes plus grands et a permis à Voldemort de les tuer pour qu'Harry se sauve. Harry répondit que Voldemort ne tuerait personne d'autre, alors qu'ils se regardaient dans les yeux, du vert au rouge. Harry a dit que Voldemort ne pourrait plus jamais en tuer aucun, parce qu'Harry était prêt à mourir pour l'empêcher de les blesser, et qu'ainsi il a fait ce que sa mère lui a fait. Il a donné aux défenseurs de Poudlard une protection sacrificielle, et c'est pourquoi aucun des sorts que Voldemort leur a jetés n'était contraignant : Voldemort ne pouvait pas les torturer, ni les toucher, et Harry a fini par appeler Voldemort "À M" et lui disant qu'il n'a jamais appris de ses erreurs. Α]

Harry dit à Voldemort qu'il savait beaucoup de choses importantes que "Jedusor" ne savait pas, et lui proposa de lui en dire certaines avant qu'il ne fasse une autre grosse erreur. Voldemort ne parla pas mais continua à rôder en rond, et Harry sut qu'il l'avait temporairement tenu à distance et hypnotisé, retenu par la possibilité qu'Harry puisse en effet connaître un dernier secret. Son visage de serpent se moquant, Voldemort suggéra que le secret était l'amour, la solution préférée de Dumbledore qu'il prétendait avoir vaincu la mort, mais Voldemort dit que l'amour ne l'avait pas empêché de tuer la mère de Harry, ou Dumbledore tombant du haut de la tour d'astronomie, et que personne semblait aimer suffisamment Harry pour courir en avant et prendre la malédiction de Voldemort. Voldemort a alors demandé, si personne ne s'est sacrifié pour Harry, qu'est-ce qui empêcherait Harry de mourir quand il a frappé. Α]

Alors qu'ils s'entouraient, enveloppés l'un dans l'autre, séparés par rien d'autre que le dernier secret, Voldemort suggéra que, si ce n'était pas l'amour qui sauverait Harry, Harry devait croire qu'il possédait une magie que Voldemort n'avait pas, ou une arme plus puissant que celui de Voldemort. Quand Harry a dit qu'il croyait les deux, le choc a traversé le visage ressemblant à un serpent, mais il a été instantanément dissipé lorsque Voldemort a commencé à rire de la possibilité qu'Harry connaisse plus de magie que lui, que Lord Voldemort, le sorcier qui a exécuté la magie dont Dumbledore lui-même n'a jamais rêvé. . Harry contredit cela, disant que Dumbledore en avait effectivement rêvé, mais qu'il en savait plus que Voldemort, il en savait assez pour ne pas faire ce que Voldemort avait fait. Voldemort cria que cela signifiait que Dumbledore était faible, trop faible pour oser, trop faible pour prendre ce qui aurait pu être le sien, et ce qui serait bientôt celui de Voldemort. Harry était à nouveau en désaccord, disant que Dumbledore était plus intelligent que Voldemort, un meilleur sorcier et un meilleur homme. Α]

Voldemort a dit qu'il avait provoqué la mort d'Albus Dumbledore, mais Harry a dit à Voldemort qu'il avait tort. À ce moment, pour la première fois, la foule observatrice s'agita tandis que les centaines de personnes autour des murs respiraient comme une seule. Voldemort lança les mots que Dumbledore était mort à Harry comme s'ils lui causeraient une douleur insupportable, et ajouta que son corps se décomposait dans la tombe de marbre sur le terrain de Poudlard, pour ne jamais revenir. Harry accepta calmement que Dumbledore était mort, mais que Voldemort ne l'avait pas fait tuer. Harry lui a dit que Dumbledore avait choisi sa propre manière de mourir, l'avait choisie des mois avant sa mort, qu'il avait tout arrangé avec l'homme que Voldemort pensait être son serviteur. Voldemort a dit que c'était un rêve d'enfant, mais il n'a toujours pas frappé, et ses yeux rouges ne se sont pas éloignés de ceux d'Harry. Α]

Harry a dit que Severus Rogue n'avait jamais été à Voldemort, qu'il était à Dumbledore à partir du moment où Voldemort avait commencé à traquer Lily Evans. Harry a ajouté que Voldemort n'avait jamais réalisé cela à cause de ce qu'il ne pouvait pas comprendre. Harry demanda à Voldemort s'il avait déjà vu Rogue lancer un Patronus, et Voldemort ne répondit pas alors qu'ils continuaient à s'encercler comme des loups sur le point de se déchirer. Harry révéla que le Patronus de Rogue était une biche, comme celle de Lily, parce qu'il l'aimait pendant presque toute sa vie, depuis l'époque où ils étaient enfants. Quand Harry a demandé à Voldemort si Snape lui avait demandé d'épargner la vie de Lily, Voldemort a ricané que Snape n'avait fait que la désirer, et que quand elle était partie, il avait convenu qu'il y avait d'autres femmes, et de sang plus pur, plus dignes de lui. Harry a dit que bien sûr Snape l'aurait dit à Voldemort, mais qu'en réalité Snape était l'espion de Dumbledore depuis le moment où Lily a été menacée, il travaillait contre Voldemort depuis, et que Dumbledore était déjà en train de mourir quand Snape l'a terminé. Α]

Voldemort avait suivi chaque mot avec une grande attention, mais maintenant il laissait échapper un rire fou alors qu'il disait que rien de tout cela n'avait d'importance. Peu importait que Rogue soit à lui ou à Dumbledore, ou quels petits obstacles ils s'étaient fatigués de mettre sur son chemin. Voldemort a dit qu'il les avait écrasés, les a écrasés comme il avait écrasé la mère d'Harry, le grand amour supposé de Rogue. Voldemort dit alors que tout avait un sens, d'une manière que Harry ne comprenait pas. Voldemort a ensuite mentionné que Dumbledore essayait de garder la baguette de sureau loin de lui, que Dumbledore avait prévu que Rogue soit le véritable maître de la baguette. Voldemort dit alors qu'il était arrivé là avant Harry, qu'il avait atteint la baguette avant qu'Harry ne puisse mettre la main dessus, qu'il avait compris la vérité avant qu'Harry ne la rattrape. Voldemort a ensuite déclaré qu'il avait tué Rogue il y a trois heures, et que la Baguette de Sureau, le Bâton de la Mort, la Baguette du Destin, était vraiment la sienne. Α]

Voldemort a dit que le dernier plan de Dumbledore avait mal tourné, ce avec quoi Harry était d'accord, mais il a conseillé à Voldemort de réfléchir à ce que Voldemort avait fait. Harry lui avait dit d'essayer d'avoir des remords, et de toutes les choses qu'Harry lui avait dites, au-delà de toute révélation ou raillerie, rien n'avait plus choqué Voldemort que cela. Les pupilles de Voldemort se contractèrent en de fines fentes, et la peau autour de ses yeux blanchit. Harry a dit qu'essayer d'avoir des remords était la dernière chance de Voldemort, qu'il avait vu ce que Voldemort serait autrement, qu'essayer de ressentir des remords était tout ce qu'il restait à Voldemort. Voldemort était furieux contre cela, et Harry révéla que le dernier plan de Dumbledore ne s'était pas du tout retourné contre lui, qu'il s'était retourné contre Voldemort, dont la main tremblait sur la baguette de sureau. Harry serra très fort la baguette de Draco, sachant que le moment était dans quelques secondes. Harry a dit à Voldemort que la baguette ne fonctionnait toujours pas correctement pour Voldemort parce que Voldemort avait assassiné la mauvaise personne. Rogue n'avait jamais été le véritable maître de la baguette de sureau, qu'il n'avait jamais vaincu Dumbledore. Α]

Voldemort commença à être en désaccord, mais Harry dit encore une fois que Rogue n'avait pas vaincu Dumbledore parce que leur mort était prévue entre eux. Dumbledore avait eu l'intention de mourir invaincu, le dernier vrai maître de la baguette, et que si tout s'était déroulé comme prévu, le pouvoir de la baguette serait mort avec lui, car il n'avait jamais été gagné de lui. Voldemort a dit que cela signifiait que Dumbledore lui avait aussi bien donné la baguette, parce que Voldemort l'avait volée dans la tombe de son dernier maître, l'avait retirée contre la volonté de son dernier maître, et que le pouvoir de la baguette était le sien. Harry contredit cela, disant que Jedusor ne comprenait toujours pas que posséder la baguette ne suffisait pas, que la tenir et l'utiliser ne la rendait pas vraiment vôtre. Harry révéla que Elder Wand avait reconnu un nouveau maître avant la mort de Dumbledore, quelqu'un qui n'avait même jamais mis la main dessus. Le nouveau maître retira la baguette de Dumbledore contre sa volonté, ne réalisant jamais exactement ce qu'il avait fait, ou qu'il avait atteint l'allégeance de la baguette la plus dangereuse du monde. La poitrine de Voldemort se soulevait et s'abaissait rapidement, et Harry pouvait sentir le sort venir, se former à l'intérieur de la baguette que Voldemort avait dans sa main. Α]

Harry dit alors que le véritable maître de la Baguette Ancienne était, en fait, Draco Malfoy, qui avait désarmé Dumbledore et avait gagné l'allégeance de la baguette peu de temps avant que Snape ne le tue. Un choc total apparut sur le visage de Voldemort pendant un moment à cette nouvelle, mais ensuite il disparut car Voldemort avait dit que cela n'avait pas d'importance, que même si Harry avait raison, cela ne faisait aucune différence pour eux. Harry n'avait plus la baguette du phénix, et donc ils se battraient en duel uniquement sur leurs compétences, et Voldemort a dit qu'après avoir tué Harry, il s'occuperait de Draco Malfoy. Harry dit alors que Voldemort était trop tard, qu'il avait raté sa chance, parce qu'Harry avait maîtrisé Draco il y a des semaines et lui avait pris la baguette d'aubépine. Harry agita cette baguette, et il sentit les yeux de tout le monde dans la salle sur elle. Harry murmura alors que tout se résumait à cela, que la Baguette aînée sache ou non que son dernier maître était Désarmé, car si c'était le cas, cela signifiait que Harry était le véritable maître de la Baguette aînée. Α]

Le duel final entre Harry et Voldemort

Une lueur rouge-or éclata soudainement à travers le ciel enchanté au-dessus alors que le soleil apparaissait au-dessus du rebord de la fenêtre la plus proche, et la lumière frappait leurs deux visages en même temps, de sorte que Voldemort était une nature floue flamboyante elle-même indiquant que le temps avait venir. Harry entendit la voix haute crier "Avada Kedavra" comme il a crié simultanément "Expelliarmus", alors qu'il pointait la baguette de Draco. Il y eut un coup comme un coup de canon, et des flammes dorées éclatèrent entre eux au point mort du cercle qu'ils avaient foulé, marquant le point où les sorts se heurtèrent. Le jet de lumière verte de Voldemort rencontra celui d'Harry. sort, et la baguette de sureau s'arracha de la main de Voldemort et commença à tourner à travers le plafond vers le maître qu'elle refusait de tuer. Harry attrapa la baguette dans sa main libre alors que Voldemort tombait en arrière, les bras écartés et les pupilles fendues des yeux écarlates roulant vers le haut Voldemort a heurté le sol, son corps faible et rétréci, son visage de serpent vide et inconscient. Voldemort était mort par sa propre malédiction de rebond, et Harry regarda la carapace de son ennemi avec les deux baguettes dans sa main. Α]

Conséquences

Après la défaite de Voldemort, tout le monde a applaudi et loué Harry, et s'est précipité vers lui pour le toucher en signe de gratitude. Α]

Les personnes qui étaient impérieuses étaient revenues à la normale, les mangemorts ont fui ou ont été capturés, des innocents à Azkaban ont été libérés et Kingsley Shacklebolt a été nommé ministre temporaire de la magie. Le corps de Voldemort a été déplacé dans une chambre à côté du Hall. McGonagall remplaça les tables de House, mais personne ne s'assit selon House. Draco Malfoy, Lucius Malfoy et Narcissa Malfoy étaient blottis les uns contre les autres comme s'ils n'étaient pas sûrs d'être censés être là. Α]

"J'ai eu assez d'ennuis pour une vie"

Harry, épuisé, s'assit sur un banc à côté de Luna, qui distraya tout le monde pour permettre à Harry de s'échapper sous la cape.Lui, Ron et Hermione ont quitté la Grande Salle pour le bureau du directeur (dont la gargouille les a laissés entrer sans le mot de passe), où Harry a demandé l'opinion du portrait de Dumbledore sur ses plans (de Harry) pour la pierre de résurrection, la cape de L'invisibilité et la baguette de sureau. Harry a rendu la baguette de sureau au tombeau blanc (estimant qu'il y avait plus de problèmes qu'il n'en valait la peine, et espérant que son pouvoir serait diminué s'il mourait naturellement), a laissé la pierre de résurrection dans la forêt interdite et a gardé la cape de Invisibilité. Il a utilisé la baguette de sureau pour réparer la sienne. Α]

Impact de la bataille

Harry Potter, le plus touché par la Seconde Guerre des Sorciers

La mort de Voldemort et de beaucoup de ses partisans a mis fin à la Seconde Guerre des Sorciers. La Grande-Bretagne des sorciers, qui avait vécu dans la peur pendant les deux années précédentes, s'est soudainement retrouvée à nouveau libre de l'emprise des Mangemorts et de leur chef, Lord Voldemort. Harry Potter, sans aucun doute l'une des personnes les plus touchées par la guerre, ayant perdu des parents, un parrain, un mentor et de nombreux amis, se retrouve maintenant libéré du fardeau qui lui était imposé avant sa naissance, lorsque la Prophétie l'a nommé comme le seul qui pouvait vaincre le Seigneur des Ténèbres.

Cela lui donne également la liberté de poursuivre ce qu'il a toujours souhaité : une famille à lui, qu'il espérait trouver à côté de Ginny Weasley. De plus, Ron pense soudain au bien-être des elfes de maison dans les cuisines et dit à Hermione qu'ils devraient les avertir, est un tournant dans leur relation. Hermione reconnaissait cela comme un signe de maturité, que Ron pensait maintenant aux autres, et cela approfondissait son amour pour lui.

Décès

Scabior et quelques Snatchers tombent à mort

Lavande sauvage et tuée

Remus et Tonks avant leur mort pendant la bataille de Poudlard

Une Bellatrix Lestrange morte aux pieds de Molly

Les premières victimes étaient trois Snatchers qui ont traversé par inadvertance les enchantements protecteurs autour du château quelques instants avant minuit le 1er mai. On peut soutenir que ces décès ne peuvent pas être considérés comme des pertes de combat en soi, bien que l'on sache que les premiers décès étaient bien ceux de Scabior et de certains de ses gangs de Snatcher, qui sont morts lorsque le pont de bois s'est effondré. ⎜] Vincent Crabbe a essayé d'utiliser la malédiction Fiendfyre sur Harry Potter, seulement pour se retourner contre lui et le tuer. ΐ] Fred Weasley a été tué dans une explosion causée par un sort inconnu. Γ] Remus Lupin et Nymphadora Tonks ont été tués par Antonin Dolohov et Bellatrix Lestrange, respectivement. ⎠] Colin Creevey a été retrouvé mort pendant une accalmie dans les combats par Neville Londubat et Oliver Wood, bien que l'on ne sache pas comment il est mort ou qui l'a tué. Lavender Brown a été sauvagement ravagée par le loup-garou Fenrir Greyback après être tombée d'un balcon, et est décédée peu après des suites d'une perte de sang causée par ses blessures. Severus Rogue a été tué par Nagini sur ordre de Voldemort. ⎞] Lorsque la bataille a éclaté dans sa phase finale, plus de personnes sont mortes du côté de Voldemort, puisque le sacrifice de Harry protégeait tous ceux qui protégeaient Poudlard. Neville Londubat a décapité Nagini avec l'épée de Godric Gryffondor. Bellatrix Lestrange est décédée aux mains de Molly Weasley après avoir raté de peu Ginny avec un sortilège mortel. Le duel final a vu Harry se battre avec Lord Voldemort et le tuer. Il y avait au moins cinquante vies mentionnées comme ayant été perdues des deux côtés. Α]

Chronologie alternative

Quand Albus Potter et Scorpius Malfoy ont tenté d'utiliser un "vrai" retourneur de temps pour sauver Cedric Diggory de la mort à la renaissance de Voldemort, ils ont créé par inadvertance une réalité alternative où Cedric était si humilié qu'il a rejoint les Mangemorts malgré tout. Cédric a tué Neville lors des dernières étapes de la bataille de Poudlard, l'empêchant ainsi de tuer Nagini. En conséquence, Voldemort reste protégé de la mort et réussit à tuer Harry. À la suite du meurtre de Harry, Voldemort a complètement conquis le monde sorcier, où Dolores Ombrage est devenue la directrice permanente de Poudlard, Draco devenant le chef du département de l'application de la loi magique et l'Ordre du Phénix et leurs alliés sont devenus pas plus qu'une poche de résistance vacillante. Dans une torsion, Voldemort n'a pas tué Snape, qui a continué à être à la hauteur de son rôle d'agent triple, déplorant son échec à protéger Harry. Parce qu'Harry est mort pendant la guerre, Albus Potter n'est pas né. « Le Scorpius de cette chronologie était censé être cruel et méchant, comme obliger Craig Bowker Jnr à faire ses devoirs. Cependant, parce que Scorpius a été impliqué dans l'utilisation du Time-Turner pour changer le passé, il a conservé sa personnalité d'origine et la mémoire de son ami Albus. Il a pu persuader Rogue de tout ce qui s'était passé et l'aider à réparer les dégâts, rétablissant ainsi la chronologie dans laquelle Voldemort a été vaincu. De retour à leur véritable époque, Albus et Scorpius ont été grandement réprimandés par le professeur McGonagall et leurs parents pour avoir replongé le monde dans l'âge sombre où Voldemort régnait, et auraient été expulsés sans la compréhension de McGonagall de la parents d'élèves. Néanmoins, elle les a punis d'une multitude de détentions et d'annulations de leurs vacances. ⎡]


10 personnes qui ont vendu leur âme au diable

Il y a toujours quelqu'un qui cherche le moyen facile d'obtenir plus de plaisir, de richesse ou de pouvoir. Je trouve toujours fascinant les longueurs que certains essaieront juste pour atteindre ce qu'ils désirent le plus. Cette liste examine 10 personnes qui se seraient tournées vers le mal ultime pour obtenir leur désir.

Le pape Sylvestre II était l'un des hommes les plus érudits de son temps. Bien versé dans les mathématiques, l'astronomie et la mécanique, il est crédité d'avoir inventé l'orgue hydraulique, l'horloge à pendule et d'avoir introduit les chiffres arabes en Europe occidentale. Il a également écrit des livres sur les mathématiques, les sciences naturelles, la musique, la théologie et la philosophie. Le pape Sylvestre II fut le premier pape français et certainement le plus important au Xe siècle. À sa mort, des rumeurs ont commencé à circuler selon lesquelles sa grande intelligence et, par conséquent, son génie inventif, étaient le résultat d'un pacte avec le diable. Cela était probablement dû à ses contacts réguliers avec de grands esprits scientifiques du monde arabe et à ses courageuses tentatives pour éradiquer la simonie dans l'Église.

Nicolo Paganini est l'un des plus grands virtuoses du violon à avoir jamais vécu. Il a appris à jouer de la mandoline à 5 ans et composait à 7 ans. Il a commencé à jouer en public à 12 ans, mais à 16 ans, il a fait une dépression et a disparu dans l'alcoolisme. Il a dégrisé et à 22 ans, il était la première superstar de la musique. Paganini était capable de jouer trois octaves sur quatre cordes dans une envergure de main, un exploit qui est presque impossible même selon les normes d'aujourd'hui. Il a composé 24 Caprices à 23 ans et pendant des années aucun autre violoniste n'a été capable de jouer une grande partie de sa musique. On dit que son jeu de passages tendres a fait pleurer le public. L'une de ses pièces célèbres s'appelait Le Streghe qui se traduit par Witches&rsquo Dance. Le public croyait que Paganini avait conclu un pacte avec le diable pour effectuer des démonstrations de technique surnaturelles. Certains mécènes ont même affirmé avoir vu le diable l'aider lors de ses représentations. C'est parce qu'on lui a refusé les derniers sacrements dans l'Église et son association largement répandue avec le diable, que son corps s'est vu refuser un enterrement catholique à Gênes. Il a fallu quatre ans, et un appel au pape, avant que le corps ne soit autorisé à être transporté à Gênes, mais n'a toujours pas été enterré. Ses restes reposent finalement en 1876 dans un cimetière de Parme.

Gilles de Rais était considéré comme intelligent, courageux et très séduisant avec une barbe noire bleutée. Issu d'une des familles les plus distinguées de Bretagne, il s'épanouit à la mort de son père en l'an 20 de Gilles. Il s'est retrouvé avec une richesse et un pouvoir incalculables qui ont finalement conduit à sa chute. Gilles a eu une attaque de "suivi des Jones" qui a finalement conduit à la perte d'une grande partie de sa richesse. En désespoir de cause, il a commencé à expérimenter l'occultisme sous la direction d'un homme nommé Francesco Prelati, qui a promis que Gilles pourrait l'aider à retrouver sa fortune gaspillée en sacrifiant des enfants à un démon appelé &ldquoBaron.&rdquo Au cours de sa tuerie, Gilles a violé , torturé et assassiné entre 80 et 200 enfants. Il a été jugé, reconnu coupable et exécuté par pendaison et incendie.

Jonathan Moulton a commencé comme apprenti chez un ébéniste, mais en 1745, il a quitté et a commencé sa carrière dans l'armée de la Nouvelle-Angleterre. Il a combattu dans la guerre du roi George et la guerre française et indienne. Il se maria en 1749 et eut 11 enfants. Il est devenu l'un des hommes les plus riches du New Hampshire, ce qui a conduit à des récits ultérieurs de son accord avec le diable. En 1769, le manoir qu'il a construit dans une pauvre ville puritaine a brûlé. La croyance populaire à l'époque était que Moulton avait un pacte avec le diable dans lequel il remplirait les bottes de Moulton d'or une fois par mois en échange de son âme. Il a été dit que Moulton a imaginé un stratagème intelligent et a placé ses bottes &ndash avec les semelles coupées &ndash sur un grand trou dans le sol. Le diable, se demandant pourquoi il fallait tant d'or pour remplir les bottes, découvrit l'astuce et se vengea. On pense qu'à la mort de Moulton, son corps a disparu du cercueil et a été remplacé par une boîte de pièces estampillées d'une image du diable. Le cercueil de Moulton a été enterré sans pierre tombale et son emplacement est inconnu.

Le père Urbain Granadier était un prêtre catholique français qui a été brûlé vif après avoir été reconnu coupable de sorcellerie. Il a servi comme prêtre dans l'église Sainte Croix de Loudun, dans le diocèse catholique romain de Poitiers. Ignorant son vœu de célibat sacerdotal, il est connu pour avoir eu des relations sexuelles avec un certain nombre de femmes et pour avoir acquis une réputation de coureur de jupons. En 1632, un groupe de religieuses du couvent local des Ursulines l'accuse de les avoir ensorcelées, envoyant le démon Asmodai, entre autres, commettre des actes malfaisants et impudents avec elles. Lors de son procès, les juges, après avoir torturé le prêtre, ont présenté des documents prétendument signés par Grandier et plusieurs démons comme preuve qu'il avait conclu un pacte diabolique. Ils étaient écrits à l'envers en latin et incluaient même la signature de Satan lui-même. Le texte du pacte se lit comme suit (l'original peut être vu ci-dessus &ndash cliquez pour une vue plus grande) :

Nous, l'influent Lucifer, le jeune Satan, Belzébuth, Léviathan, Elimi,
et Astaroth, avec d'autres, ont aujourd'hui accepté le pacte d'alliance
d'Urbain Grandier, qui est le nôtre. Et lui promettons-nous
l'amour des femmes, la fleur des vierges, le respect des monarques, les honneurs, les convoitises et les pouvoirs.
Il ira se prostituer pendant trois jours, la fête lui sera chère. Il nous offre une fois
dans l'année un sceau de sang, il foulera aux pieds les choses saintes de l'église et
il nous posera beaucoup de questions avec ce pacte il vivra vingt ans heureux
sur la terre des hommes, et nous rejoindra plus tard pour pécher contre Dieu.
Lié en enfer, dans le conseil des démons.
Lucifer Belzébuth Satan
Astaroth Léviathan Elimi
Les sceaux placèrent le Diable, le maître, et les démons, princes du seigneur.
Baalberith, écrivain.


Johannes Nider, la COLLINE DE FOURMIS, vers 1437

C'est l'un des premiers livres qui met en lumière les méthodes de persécution. Écrit par le savant dominicain Johannes Nider, vers 1436, l'ouvrage consiste en un dialogue entre un théologien et un sceptique sur une variété de sujets

Je vais vous rapporter quelques exemples, que j'ai acquis en partie des professeurs de notre faculté, en partie de l'expérience d'un certain juge séculier honnête, digne de toute foi, qui, par la torture et la confession des sorcières et par ses expériences en public et en privé a appris beaucoup de choses de ce genre-un homme avec qui j'ai souvent discuté de ce sujet largement et profondément-à savoir, Peter, un citoyen de Berne, dans le diocèse de Lausanne, [Note : c'est Pierre de Gruyères , châtelain bernois 1392-1406] qui a brûlé de nombreuses sorcières des deux sexes, et en a chassé d'autres hors du territoire des Bernois. J'ai d'ailleurs conféré avec un Benoît, moine de l'ordre bénédictin, qui, bien que maintenant un clerc très pieux dans un monastère réformé à Vienne, était il y a une décennie, alors qu'il était encore dans le monde, un nécromancien, jongleur, bouffon et errant joueur, bien connu comme un expert parmi la noblesse laïque. J'ai également entendu certaines des choses suivantes de l'Inquisiteur de la Pravité hérétique [note : c'était le titre officiel du représentant de l'Inquisition] à Autun, qui était un réformateur dévoué de notre ordre dans le couvent de Lyon, et a condamné beaucoup de sorcellerie dans le diocèse d'Autun.

La même procédure a été plus clairement décrite par un autre jeune homme, arrêté et brûlé comme sorcier, bien que je crois, vraiment, pénitent, qui avait auparavant, avec sa femme, une sorcière invincible à la persuasion, échappé aux griffes dudit juge. , Pierre. Le jeune susdit, étant de nouveau inculpé à Berne, avec sa femme, et placé dans une prison différente de la sienne, déclara : "Si je peux obtenir l'absolution pour mes péchés, je dévoilerai librement tout ce que je sais sur la sorcellerie, car je vois que je avoir la mort à attendre." Et quand il eut reçu l'assurance des savants que, s'il se repentait vraiment, il serait certainement capable d'obtenir l'absolution pour ses péchés, alors il s'offrit avec joie à la mort, et révéla les méthodes des premiers infection.

La cérémonie, dit-il, de ma séduction était la suivante : Premièrement, un dimanche, avant que l'eau bénite ne soit consacrée, le futur disciple avec ses maîtres doit entrer dans l'église, et là en leur présence doit renoncer au Christ et à sa foi, baptême, et l'église universelle. Ensuite, il doit rendre hommage au magisterulus, c'est-à-dire au petit maître (pour ainsi, et non autrement, ils appellent le Diable). Ensuite, il boit à la fiole susdite : et, ceci fait, il se sent aussitôt concevoir et tenir en lui une image de notre art et des principaux rites de cette secte. Après cette mode j'ai été séduit et ma femme aussi, que je crois d'une si grande opiniâtreté qu'elle supportera les flammes plutôt que d'avouer la moindre parcelle de vérité mais, hélas, nous sommes tous les deux coupables. Ce que le jeune homme avait dit était à tous égards la vérité. Car, après la confession, on vit le jeune homme mourir dans une grande contrition. Sa femme, cependant, bien que convaincue par le témoignage de témoins, ne voulut pas avouer la vérité même sous la torture ou dans la mort, mais lorsque le feu fut préparé pour elle par le bourreau, elle prononça sur lui une malédiction, et ainsi fut brûlé.


Black is Beautiful : l'émergence de la culture et de l'identité noires dans les années 60 et 70

Après être apparue dans la production londonienne de "Hair" en 1968, Marsha Hunt et l'image de son grand Afro sont devenues une icône internationale de la beauté noire. Photo: Evening Standard / Stringer via Getty Images

L'expression « le noir est beau » faisait référence à une large adhésion à la culture et à l'identité noires. Il appelait à une appréciation du passé noir comme un héritage digne, et il inspirait une fierté culturelle pour les réalisations noires contemporaines.

Dans sa philosophie, « Black is beautiful » s'est également concentré sur le bien-être émotionnel et psychologique. Le mouvement a affirmé les coiffures naturelles comme l'« Afro » et la variété de couleurs de peau, de textures de cheveux et de caractéristiques physiques trouvées dans la communauté afro-américaine.

Fierté et puissance
Les Noirs américains ont revêtu des styles liés à l'héritage africain. Utiliser un outil de toilettage comme un médiator afro personnalisé avec un poing noir était un moyen d'affirmer fièrement son allégeance politique et culturelle au mouvement Black Power.

(à gauche) Un peigne Afro-pick en bois du Ghana, 1950. gift de la famille de William & Mattye Reed. 2014.182.99

(à droite) Afro-pick fabriqué par Eden Enterprise, Inc. Le médiator a un manche en plastique moulé noir en forme de poing levé. gefte d'Elaine Nichols. 2014.125.1

Une révolution culturelle
« Le noir est beau » s'est également manifesté dans les arts et l'érudition. Les écrivains noirs ont utilisé leur créativité pour soutenir une révolution culturelle noire. Les chercheurs ont exhorté les Noirs américains à regagner des liens avec le continent africain. Certains ont étudié le swahili, une langue parlée au Kenya, en Tanzanie et dans les régions du sud-est de l'Afrique.

Couverture de la publication "Negro Digest", juillet 1969. 2014.154.11

Partout dans ce pays, les jeunes hommes et femmes noirs ont été infectés par une fièvre d'affirmation. Ils disent : « Nous sommes noirs et beaux. »

Hoyt Fuller 1968

"Je suis si belle"
Le style de boxe de Muhammad Ali se vantait de sa propre marque de beauté. Son jeu de jambes gracieux et sa confiance charismatique ont attiré le public vers ses mouvements et son message.

Icônes du mouvement des arts noirs
Les débuts du mouvement des arts noirs se sont solidifiés autour de l'activisme artistique d'Amiri Baraka (anciennement LeRoi Jones) au milieu des années 1960. Poète, dramaturge et éditeur, Baraka a été l'un des fondateurs du Black Arts Repertory Theatre/School à Harlem et de Spirit House à Newark, N.J., sa ville natale. Les initiatives de Baraka sur la côte Est ont été mises en parallèle par des organisations d'arts noirs à Atlanta, Chicago, Detroit, Los Angeles, La Nouvelle-Orléans et San Francisco, conduisant à un mouvement national.

Le poète, dramaturge et militant politique Amiri Baraka s'adresse à la Convention politique nationale des Noirs de 1972 à Gary, Ind.

"Certaines personnes disent que nous avons beaucoup de malice Certains disent que c'est très nerveux Mais je dis que nous n'arrêterons pas de bouger Jusqu'à ce que nous obtenions ce que nous méritons.

Dis-le fort, je suis noir et je suis fier !"

JAMES BROWN Paroles de "Say It Loud - I'm Black and I'm Proud", 1968. © Warner Chappell Music, Inc.

Negro Es Bello II, par Elizabeth Catlett, 1969
Negro Es Bello traduit de l'espagnol par "le noir est beau". En plaçant ces mots à côté de l'imagerie de la panthère, l'artiste relie la fierté noire au Black Power.

"The Black Aesthetic" (Doubleday, 1971), de l'universitaire Addison Gayle, sont des essais qui appellent les artistes noirs à créer et à évaluer leurs œuvres en fonction de critères pertinents à la vie et à la culture noires. Leur esthétique, ou les valeurs de beauté associées aux œuvres d'art, devraient être le reflet de leur héritage africain et de leur vision du monde, et non du dogme européen, ont déclaré les contributeurs. Une esthétique noire encouragerait les Noirs à honorer leur propre beauté et leur propre pouvoir.

"L'esthétique noire", par Addison Gayle

Race et représentation
Les problèmes de race et de représentation ont émergé dans le divertissement populaire ainsi que dans la politique. Dans le film de 1967 "Devine qui vient dîner", le public a été encouragé à s'identifier positivement à la représentation de Sidney Poitier d'un médecin noir bien élevé avec une fiancée blanche, seulement six mois après que le mariage interracial a été légalisé dans tous les États.Dans "Roots" d'Alex Haley, la mini-série télévisée révolutionnaire de 1977, les téléspectateurs étaient confrontés sans vergogne à la brutalité et à la rupture de l'esclavage américain, et aux horreurs que les Afro-Américains ont vécues aux mains des esclavagistes blancs.

Déplacer l'objectif
En 1967, le mariage interracial reçoit un traitement de bien-être dans le film "Devine qui vient dîner". 2013.108.9.1

(à gauche) Carte d'accueil du film.

La culture populaire
Avant le milieu des années 1960, les Afro-Américains sont apparus dans la culture populaire en tant qu'artistes musicaux, personnalités sportives et dans des rôles de serviteur stéréotypés à l'écran. Renforcés par le mouvement culturel noir, les Afro-Américains réclamaient de plus en plus plus de rôles et des images plus réalistes de leur vie, à la fois dans les médias grand public et noirs. Les journalistes noirs ont utilisé le format talk-show pour exprimer les préoccupations de la communauté. Les programmes télévisés mettant en vedette des acteurs noirs ont attiré des annonceurs qui ont puisé dans une base croissante de consommateurs noirs.

"Le spectacle Flip Wilson"
Cette variété populaire d'une heure diffusée sur NBC de 1970 à 1974.

(à gauche) Couverture du magazine Time (Vol. 99, No. 5) de 1972 avec un dessin de Flip Wilson. 2014.183.4

"Julia"
Diahann Carroll a remporté un Golden Globe Award pour Meilleure actrice de télévision, comédie musicale/comédie en 1969 pour "Julia" où elle a joué le rôle d'infirmière, veuve et mère célibataire dans cette comédie de situation. Son rôle a été l'un des premiers portraits d'une femme professionnelle noire à la télévision.

Lunchbox imprimée avec des illustrations d'acteurs de la sitcom "Julia", 1969. 2013.108.13ab

Avoir un mot à dire
Les journalistes et cinéastes noirs ont produit des programmes télévisés d'affaires publiques dans les grandes villes. Les préoccupations de la communauté et les affaires internationales ont guidé les émissions, notamment "Say Brother" à Boston et "Right On!" à Cincinnati. "Âme!" et "Black Journal" ont été diffusés à l'échelle nationale. Leurs sujets allaient du Black Power Movement aux rôles des femmes, à la religion, à l'homosexualité et aux valeurs familiales. Les programmes de radio se sont également concentrés sur des points de l'ordre du jour importants pour soutenir et autonomiser les communautés noires.

L'émission télévisée "Like It Is" axée sur des questions pertinentes pour la communauté afro-américaine, produite et diffusée sur WABC-TV à New York entre 1968 et 2011. Gil Noble anime cet épisode spécial (au dessous de) de 1983 qui explore la vie et l'héritage de Malcolm X et la guerre secrète de la CIA pour le détruire, avec des interviews de confidents Earl Grant et Robert Haggins.

"Like It Is" était une émission télévisée d'affaires publiques, WABC-TV à New York.

La télévision est au bord d'un changement révolutionnaire. Les stations changent - non pas parce qu'elles aiment les Noirs, mais parce que les Noirs, eux aussi, possèdent les ondes et les obligent à changer.

Tony Brown 1970

Train des âmes
Ce programme musical télévisé mettait en vedette des danseurs en studio présentant les derniers mouvements. L'émission a introduit l'expression culturelle afro-américaine dans des millions de foyers non noirs. Photo vers 1970.

Diana Ross et Billy Dee Williams dans "Mahogany"
Sorti en 1975, Mahogany était un drame romantique qui explorait également le grave problème de la gentrification à travers le personnage de William, un militant politique à Chicago.


Voir la vidéo: 15 CHOSES QUE VOUS NE SAVIEZ PAS SUR LES FEMMES. Lama Faché (Mai 2022).